AccueilPop culture

Converse offre des dizaines de milliers de samples libres de droits

Publié le

par Naomi Clément

Converse offre des dizaines de milliers de samples libres de droits

Nous avons eu la chance de travailler avec des artistes extraordinaires au cours de ces dernières années. Sans eux, nous ne serions pas la marque que nous serions aujourd’hui. Avec ce studio, nous entendions rendre à la musique ce qu’elle nous avait tant apporté.

Plus de 10 000 samples en ligne

Toujours dans cette logique de juste retour à la musique, Converse a aujourd’hui décidé d’aller plus loin. Parce qu’un billet pour la Grosse Pomme coûte un bras, sans doute, et dans le désir d’accroître leurs découvertes musicales, peut-être, la maison touche-à-tout dévoile à présent un nouvel espace entièrement dédié à la création musicale : la Rubber Tracks Sample Library.
Cette bibliothèque virtuelle, mise en ligne le 4 février dernier et créée en partenariat avec Indaba Music, est une nouvelle façon pour Converse d’offrir à des musiciens disposant de peu de moyens de nouveaux outils de travail.
Source d’inspiration, cet espace propose des milliers de titres, notes et sons de haute qualité créés par des artistes émergents et reconnus dans le studio Rubber Tracks à Brooklyn, et dans les studios éphémères organisés à travers le monde. Jed Lewis poursuit :

La Sample Library est une évolution du studio Rubber Tracks, avec toujours cette idée d’encourager de jeunes artistes. Mais le studio avait ses limites : nous ne pouvions accueillir tous les musiciens que nous souhaitions, pour des raisons de temps et d’espace. Le potentiel de cette bibliothèque est illimité.

À voir aussi sur Konbini

Du hip-hop au jazz en passant par la funk

Gratuite et libre de droits

À l’heure où l’ordinateur est devenu un instrument comme les autres, la Converse Rubber Tracks Sample Library élargit donc un peu plus le champ des possibles. En outre, elle permet aux adeptes du laptop d’agrémenter leurs productions d’instruments organiques, et autorise intrinsèquement des collaborations inespérées, avec des grands noms de la musique.
Surtout, elle est entièrement gratuite : tout artiste qui souhaite s’y frotter peut le faire en utilisant un nombre illimité de samples, sans qu’il ne lui soit rien demandé en retour. La homepage du site l’explicite d’ailleurs clairement :

L’utilisation de cette bibliothèque est gratuite, et tous les samples sont libres de droits – aucune contrepartie n’est demandée.

Dan Zaccagnio, qui représente Indiana Music, ajoute à ce sujet : “Comme tout a été enregistré au même endroit, par la même équipe d’ingénieurs, il y a une sorte de fil conducteur musical au sein de cette bibliothèque. Cela rend son utilisation plus facile, plus intéressante.
Ce constat, les artistes ayant utilisé la plateforme semblent déjà l’avoir intégré. Après avoir composé un morceau grâce à la bibliothèque, “Free”, Body Language entend bien réitérer l’expérience. “Depuis qu’on a accès à la Converse Sample Library, on l’utilise pour à peu près tout, commence Matthew Young. Mais on n’utilisera pas nos propres samples… ce serait beaucoup trop bien sinon ! (rires)”