AccueilPop culture

Channing Tatum a dessiné son premier autoportrait et on ne comprend rien à ce qu’il raconte

Channing Tatum a dessiné son premier autoportrait et on ne comprend rien à ce qu’il raconte

Publié le

Image :

© ARP Sélection

"OK au revoir. Et désolé." Un Channing Tatum bien déstabilisé pour un homme qui a un jour dansé sur des meuleuses.

Channing Tatum n’est pas qu’un physique et n’est pas qu’un acteur : il dessine aussi, des œuvres assez sombres parfois, signe des best-sellers pour enfants et depuis quelque temps, il met en ligne ses créations pour récolter réactions et conseils. Pour la première fois, l’artiste s’est essayé au douloureux exercice de l’autoportrait et, franchement, on le trouve plutôt réussi. Il s’est représenté au fusain, nous semble-t-il, dans un style figuratif réaliste jouant avec les ombres et avec un nez de clown peint en rouge.

À voir aussi sur Konbini

Le portrait est tout ce qu’il y a de plus normal mais c’est la légende qui a fait rire ses abonné·e·s car l’acteur révèle son tiraillement intérieur :

“D’accord. Je n’ai jamais fait mon visage. Et… merde, lol. C’est bizarre et déroutant. C’est bien et j’aime ça, je suppose. Je me suis arrêté avant de retoucher tant de choses comme la bouche et les yeux. J’étais en mode : non frère, je regarde ça depuis assez longtemps maintenant. OK au revoir. Et désolé. Oui, j’ai modifié ce texte. J’ai tapé si vite le premier texte parce que j’avais peur et que j’avais juste besoin d’en finir et d’appuyer sur ‘publication’. Ha. Désolé.”

On comprend qu’il a fini par accepter son visage tel quel, avec toutes les imperfections qu’il contient, mais pour la suite, l’acteur et dessinateur fait preuve de vulnérabilité et de justifications, et déraille un peu. Poster cet autoportrait semblait être pour lui une grosse étape dans sa vie d’artiste, lui qui, pourtant, a dansé sur des meuleuses. En commentaires, Salma Hayek lui conseille de “ne toucher à rien” : “C’est parfait grâce aux imperfections.” Une internaute lui demande : “Channing, bébé, es-tu bourré ?” Et elle a bien raison de s’en inquiéter.