AccueilPop culture

Andrew Woolfolk, saxophoniste emblématique d’Earth, Wind and Fire, est mort

Andrew Woolfolk, saxophoniste emblématique d’Earth, Wind and Fire, est mort

Publié le

Le musicien historique du groupe culte avait 71 ans.

Andrew Woolfolk, saxophoniste emblématique de Earth, Wind and Fire et musicien ayant travaillé avec de nombreux autres artistes, est mort dimanche 24 avril à 71 ans. Philip Bailey, le chanteur du groupe, a confirmé la mort de Woolfolk sur Instagram. Si la cause exacte de son décès n’a pas été donnée, Bailey a déclaré que Woolfolk était “malade [depuis] plus de six ans”.

À voir aussi sur Konbini

Né en 1950 au Texas, le saxophoniste a grandi dans le Colorado où il a rencontré Bailey. Après le départ du saxophoniste et flûtiste Ronnie Laws, le chanteur propose à Woolfolk de rejoindre le groupe qui avait déjà connu un petit succès en jouant la bande originale du classique Sweet Sweetback’s Baadasssss Song de Melvin Van Peebles.

En 1973 sort le premier disque de Woolfolk avec Earth, Wind and Fire, Head to the Sky, qui devient le premier album du groupe à être certifié disque de platine. Cela marque le début d’une période de grand succès pour le groupe, qui se poursuit avec Open Your Eyes en 1974 et atteint un sommet avec That’s the Way of the World en 1975. Avec son saxophone, sa flûte et ses percussions, Andrew Woolfolk s’était notamment illustré sur les titres “September”, “Boogie Wonderland”, “Shining Star” ou encore “Let’s Groove”.

Figure emblématique du groupe historique, il a continué à jouer avec Earth, Wind and Fire jusqu’à son départ officiel en 1993. Par la suite, on a pu le retrouver comme acteur de sessions et de tournées pour d’autres artistes, dont Bailey, Phil Collins, Level 42 et Deniece Williams.