AccueilPop culture

À côté de la plaque, les Razzie Awards nomment une enfant de 12 ans dans la catégorie Pire actrice

Publié le

par Manon Marcillat

La cérémonie parodique s’attire les foudres pour la nomination de Ryan Kiera Armstrong pour sa prestation dans Firestarter.

À côté de la plaque, les Razzie Awards nomment une enfant de 12 ans dans la catégorie Pire actrice

C’est la tradition. Chaque année, les Golden Raspberry Awards, plus connus sous le nom de Razzie Awards, décernent leurs framboises au meilleur du pire du cinéma hollywoodien. Contre-pied décalé des traditionnels Oscars, les nominations tombent généralement en simultané avec la cérémonie officielle.

Mais l’arroseur est souvent arrosé et les Razzie Awards sont souvent eux-mêmes raillés pour critiquer l’évidence ou à l’inverse, pour leur absence de discernement. Par exemple, lors de la première édition des Razzie Awards en 1981, Stanley Kubrick avait été nommé dans la catégorie Pire réalisateur pour Shining. En 1984, Brian de Palma était cité dans cette même catégorie pour Scarface. En 2015, ils tentaient leur mea-culpa en récompensant Ben Affleck – après l’avoir critiqué à de multiples reprises – dans la catégorie “Redemption” pour les films Gone Girl et Argo.

Mais outre leurs erreurs de jugement, les Razzie créent parfois la controverse, comme en 2022, lorsqu’ils annonçaient la création d’une catégorie entièrement dédiée à Bruce Willis quelques jours avant que sa famille annonce que l’acteur était atteint d’aphasie et mettait fin à sa carrière. Cette année encore, les Razzie se sont attiré les foudres des réseaux sociaux après avoir nommé dans la catégorie Pire actrice Ryan Kiera Armstrong, âgée de 12 ans, pour sa prestation dans Firestarter.

Chargement du twitt...

À voir aussi sur Konbini

Ce n’est pas la première fois que le jury de la cérémonie parodique nomme un enfant dans cette catégorie. En 2000, il nommait le jeune Jake Lloyd, 10 ans, pour le Razzie du Pire second rôle masculin pour sa prestation en jeune Anakin Skywalker dans Star Wars : la menace fantôme. Victime de harcèlement, le jeune acteur abandonnera le cinéma suite à la sortie du film.

Ces nominations sont établies par les membres de la Golden Raspberry Foundation. Selon Franceinfo, pour adhérer à la fondation, il suffit de payer 40 dollars ou 500 dollars pour devenir membre à vie. Les membres n’ont ensuite pas l’obligation d’avoir vu un film pour le nommer.