65 danseurs et la plus grosse performance en direct de l’histoire des Oscars : mais que nous concocte Ryan Gosling ?

65 danseurs et la plus grosse performance en direct de l’histoire des Oscars : mais que nous concocte Ryan Gosling ?

photo de profil

Par Konbini avec AFP

Publié le

Depuis qu’il sait devoir se produire aux Oscars, l’acteur s’est plongé dans les répétitions.

Lorsque le phénomène pop Barbie a été nommé pour huit Oscars, dont celui du Meilleur film, les organisateurs de la cérémonie ont tout de suite su à qui s’adresser : Ryan Gosling, dont la chanson “I’m Just Ken” est devenue virale.

À voir aussi sur Konbini

L’acteur se remettra dimanche dans la peau du petit ami de la poupée en plastique pour interpréter ce tube inattendu “pour la première fois” sur scène, rappelle à l’AFP Raj Kapoor, l’organisateur du spectacle autour de la remise de prix. Ce sera “un moment que tout le monde voudra regarder”, estime-t-il. Selon Deadline, il sera accompagné de 65 danseurs pour l’une des plus grosses performances en direct de l’histoire des Oscars.

Traditionnellement, les cinq titres nommés pour la Meilleure chanson sont interprétés en direct sur la scène des Oscars. Mais cette année, deux d’entre elles proviennent du même film, fait rare. “What Was I Made For?”, de la star de la pop Billie Eilish, a également été composée pour Barbie. À ses côtés, “I’m Just Ken” a créé la surprise : cette ballade de six minutes sur la fragilité de l’ego masculin, chantée par un Gosling qui devient l’ennemi de Barbie dans le film, a fait sensation chez les fans.

Ancien enfant star de Disney, l’acteur était le leader d’un groupe de rock pendant sa jeunesse. Depuis qu’il sait devoir se produire aux Oscars, il s’est plongé dans les répétitions. “Il ne laissera personne déçu par sa prestation”, promet la productrice exécutive de la soirée, Molly McNearney.

Miser sur Barbie est une évidence pour les Oscars. La comédie féministe de Greta Gerwig a dominé le box-office mondial cette année, avec 1,4 milliard de dollars de recettes : la cérémonie espère donc surfer sur ce succès pour attirer de nouveaux téléspectateurs. L’année dernière, les producteurs avaient beaucoup mis l’accent sur le blockbuster Top Gun : Maverick. Avant la cérémonie de cette année, le présentateur Jimmy Kimmel a tourné un clip promotionnel où il visite Barbieland, en compagnie de Ryan Gosling et America Ferrera.

“Nous donnons beaucoup d’amour à Barbie, mais aussi à tous les films qui ont été nominés”, reprend Molly McNearney. La cérémonie pourra compter sur Oppenheimer, l’autre moitié du phénomène estival “Barbenheimer” qui a provoqué un raz-de-marée vers les salles l’été dernier. Les organisateurs prévoient d’autres moments forts : des Amérindiens de la tribu Osage viendront chanter la musique cérémonielle de Killers of the Flower Moon, la fresque historique de Martin Scorsese grâce à laquelle Lily Gladstone pourrait remporter l’Oscar de la Meilleure actrice. “Nous avons consacré beaucoup de temps et de réflexion à la manière d’honorer correctement cette tradition”, confie M. Kapoor.