Boruto, Overlord, Hajime no ippo… En décembre, Prime Video poursuit sa conquête de la japanimation

Boruto, Overlord, Hajime no ippo… En décembre, Prime Video poursuit sa conquête de la japanimation

photo de profil

Par Antonin Gratien

Publié le

NANIIIIIIIIII ?!

En voilà un beau cadeau de Noël. Ce mois-ci, le service SVOD d’Amazon accueille de nouveaux entrants d’envergure, au royaume de l’animation japonaise. On ne compte plus les œuvres nippones cultes (Dragon BallHunter X Hunter…) auxquelles Prime Video a déroulé le tapis rouge ces dernières années, histoire de se mettre en pôle position, dans la course à la distribution de “japanimés”. En décembre, la plateforme poursuit sa lancée avec l’arrivée de titres très attendus pour certains – surprise pour d’autres. Focus.

1) Boruto, saison 4

Oh bordel, encore lui. Le sale gosse “nouvelle génération” de Konoha fait son grand retour aux côtés de Sarada, Mistuki & Co. Objectif ? Épater le paternel – Naruto Uzumaki aka le Septième Hokage, aka l’hôte de Kyubi aka beaucoup d’autres choses encore. Pour en mettre plein les mirettes à cette légende ninja, pas de mystère : il faudra que le jeune Boruto fasse ses preuves au combat. En dérouillant des vilains, typiquement. Mettons, je sais pas moi… Plusieurs poids lourds du clan Ôtsutsuki ? À toi de jouer, gamin.

2. Hajime no ippo, partie 1, épisode 1 à 25

Entrée (forcément) fracassante de l’adaptation du manga culte Ippo, sur Prime Video. Toujours en cours de parution, l’œuvre illustrée brosse à grand renfort d’onomatopées survoltées l’ascension cabossée d’Ippo Makunouchi sur les rings de boxe professionnelle. Entraînements marathoniens, combats épiques, séquences émotions au creux du noyau familial… Un parcours initiatique “façon sport” qui n’a rien à envier à celui d’un certain Rocky Balboa. C’est dire.

3. Strike The Blood, saison 2, 3 et 4 

On l’attendait de pied ferme. La suite (et fin) de la série adaptée du manga du même nom (lui-même adapté d’une light novel débutée en 2011…) dévoile enfin ses secrets. Vampires, chamanes épéistes et créatures surnaturelles de tout poil se donnent rendez-vous dans le “District des Démons” où l’équilibre – précaire entre humains et puissances paranormales se trouve menacé par un lycéen aux pouvoirs mystérieux… Une épopée musclée qui laisse, par moments, la place belle aux sentiments. Qui songerait à s’en plaindre ?

4. Overlord, saison 4

Autre œuvre inspirée d’une light novel, autre série axée fantasy. Le principal protagoniste du show, Momonga, a une vie morose – pour ne pas dire triste à en émouvoir une porte de taule. Ni famille, ni amis, ni amours. Bon. Pour s’éloigner de ce quotidien sans saveur, notre héros s’immerge dans un jeu de rôle virtuel dont les paysages merveilleux et avatars fantastiques, par un curieux coup de dés du destin, auront tôt fait de devenir sa nouvelle réalité. Pourquoi ? Comment ? Des questions auxquelles cette saison pourrait bien apporter quelques réponses, entre deux castagnes à coup d’éclairs ou lancés de hache.

5. Shakugan No Shana, saison 1

Tout feu tout flamme, Yûji Sakai déboule sur Prime Video. Ce lycéen menait une vie sans histoire, jusqu’à ce qu, un jour marqué du sceau de la tragédie, des monstres envahissent sa salle de classe. Arraché in extremis aux griffes de l’ennemi par une Flame haze (sorte d’entité aux cheveux et yeux rubis), l’ado n’aura d’autres choix que d’utiliser à bon escient – et aux côtés de la fille “à l’aura de feu” – un étrange pouvoir dont il semble détenteur, contre les Tomogara de Guze. Des exterminateurs d’humanité, en gros. Gloups.