AccueilSociété

Près de 20 % des Français ne soutiendraient pas le coming out d’un membre de leur famille

Près de 20 % des Français ne soutiendraient pas le coming out d’un membre de leur famille

Image :

Getty Images

avatar

Par Anna Carolina Assuncao

Publié le

Ce mardi, c’était la journée internationale du coming out et la France est vraiment à la traîne.

En juin 2021, YouGov – un institut de sondage anglais — a publié une enquête sur les différentes attitudes qu’auraient des familles face au coming out selon leur pays, en Angleterre, en Espagne, en Italie, au Danemark, en Suède, en Allemagne, aux États-Unis et en France. Parmi ceux-ci, c’est bien la France qui a les pires résultats.

À voir aussi sur Konbini

Chargement du twitt...

En effet, 57 % des Français·es apporteraient bien leur soutien à leur proche, mais 19 % ne soutiendraient pas le coming out d’un·e membre de leur famille si celui-ci ou celle-ci était homosexuel·le ou bisexuel·le. Concernant la transidentité et la non-binarité, la France est aussi tout au bout de la liste. 47 % des interviewés soutiendraient un·e proche transgenre ou non binaire, contre 27 % qui n’accepteraient pas leur coming out.

A contrario, l’Espagne a les meilleurs scores. 91 % soutiendraient un·e membre de leur famille lors de son coming out homosexuel ou bisexuel et 87 % lors de son coming out transgenre et non binaire.