AccueilNews

Santé mentale, pourquoi c’est essentiel d’en parler ?

Publié le , modifié le

Par Marie Misset

Ça va ?, un nouveau format Konbini pour parler de santé mentale.

Santé mentale, pourquoi c’est essentiel d’en parler ?

Les chiffres parlent d’eux-mêmes* : 32 % des 18-24 ans ont un trouble de santé mentale. C’est 11 % de plus que le reste de la population. Cette différence tient peut-être aussi à la sensibilisation de plus en plus importante aux questions de santé mentale.
40 % des jeunes de moins de 25 ans rapportent un trouble anxieux généralisé.

Il nous semble indispensable à Konbini de traiter de ces troubles qui nous touchent tous·tes, de près ou de loin. Parler de santé mentale, c’est parler à celles et ceux qui se sentent seul·e·s dans cet état mais aussi à leurs proches, pour sortir des clichés et des injonctions à aller mieux.

Notre objectif est de raconter qu’on s’en sort quand on commence à accepter qu’on a besoin d’aide. Plus les gens connus et inconnus en parleront, plus on dédramatisera ces questions qui sont des enjeux de santé publique.

Dans ce but, Konbini lance le format Ça va ?, où vous pourrez retrouver dès ce lundi EnjoyPhoenix et Gringe, et bientôt d’autres personnalités, qui ont accepté de parler de ces fragilités qui – au bout du compte, quand on réussit à les regarder en face – nous rendent aussi plus fort·e·s et solides pour affronter la vie.

* Selon les résultats d’une enquête réalisée par Ipsos auprès des 18-24 ans pour la Fondation FondaMental.