AccueilLifestyle

Une Algérie aux deux visages tenue en échec par l’Angola : le grand n’importe quoi de la CAN 2024

Une Algérie aux deux visages tenue en échec par l’Angola : le grand n’importe quoi de la CAN 2024

Publié le

Image :

© APP / NurPhoto / NurPhoto via AFP

"Désolé mes reufs DZ, mais le match de Mahrez, je préfère quand il s’prend pour le Père Fouras".

Le match entre l’Algérie et l’Angola débute par un couac quand les caméras montrent les joueurs angolais au moment de l’hymne algérien.

À voir aussi sur Konbini

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Sinon, sur le terrain, les Fennecs régalent. Baghdad Bounedjah ouvre le score d’une jolie frappe.

Chargement du twitt...

Sept minutes plus tard, l’attaquant s’offre un doublé en inscrivant un banger EXCEPTIONNEL. On tient déjà le but de la CAN… mais le 9 algérien est signalé hors-jeu. Pour une fois, on aurait aimé que cette règle n’existe pas, pour la beauté du geste.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

En seconde période, on ne reconnaît plus l’Algérie des 45 premières minutes. Dominés, émoussés et à l’envers à l’image de Riyad Mahrez et du coaching de Djamel Belmadi, les champions d’Afrique 2019 voient logiquement l’Angola revenir au score grâce à un penalty transformé par Mabululu.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Les Angolais obtiennent un nul mérité (1-1) quand la sélection algérienne est déjà pleine de doutes après son premier match du tournoi.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...