AccueilLifestyle

Pharrell Williams relance bel et bien la fourrure chez Louis Vuitton, et ça ne plaît pas à tout le monde

Pharrell Williams relance bel et bien la fourrure chez Louis Vuitton, et ça ne plaît pas à tout le monde

Image :

© Alain Jocard/AFP

avatar

Par Donnia Ghezlane-Lala

Publié le

Sa dernière collection aux allures Far West nous confirme que oui, il continuera à exploiter de la vraie fourrure.

Pharrell Williams est directeur artistique de Louis Vuitton depuis un peu moins d’un an, et dès son premier défilé, il a annoncé la couleur : il y aura de la fourrure dans ses collections. Face à l’indignation d’associations de défense des droits des animaux, le créateur ne semble pas vouloir se brider : sa dernière collection aux allures Far West, présentée hier, nous confirme que oui, il continuera à exploiter de la vraie fourrure, même si ça ne plaît pas à tout le monde.

À voir aussi sur Konbini

Sur son défilé, on pouvait voir plusieurs mannequins arborer des tenues en fourrure, comme ce manteau de renard roux et cet autre manteau de vison rose et blanc. Si sa collection célèbre la culture des peuples premiers, du cowboy noir, et réinvestit des récits invisibilisés dans l’histoire de l’Amérique, elle n’est malheureusement pas irréprochable. Et ça, plusieurs internautes et activistes l’ont fait savoir.

Chargement du twitt...

Hier soir, un militant de l’association PETA a interrompu l’after party de Louis Vuitton, où l’ambiance n’avait pas l’air au beau fixe, scandant “la honte” que les enseignes de mode devraient ressentir face à l’exploitation animale. Rapidement évacué par la sécurité, cet activiste protestait contre la politique de la marque et ce que l’on venait d’observer au défilé. Sur sa pancarte, on pouvait lire : “Pharrell, les animaux saignent pour votre mode !”

Sur X/Twitter, l’association a partagé une vidéo montrant les abattoirs de pythons en Asie, qui servent à créer des sacs Louis Vuitton : En envoyant des produits de la cruauté sur les podiums, Pharrell prouve que sa créativité est morte, tout comme les animaux utilisés pour fabriquer les tenues insipides de Louis Vuitton.”

“Quand le reste du monde de la mode n’a plus recours à de la vraie fourrure, Louis Vuitton, Fendi et d’autres enseignes du groupe LVMH continuent d’utiliser de la fourrure de renard et de vison”, dit une pétition PETA qui circule en ce moment. Et non, Pharrell Williams n’est résolument pas un fan de la cause animale…