AccueilLifestyle

Petit guide pour virer vos invités… quand vous en avez marre d’avoir des invités

Petit guide pour virer vos invités… quand vous en avez marre d’avoir des invités

avatar

Par François Faribeault

Publié le

Quelques astuces pour terminer la soirée à l’heure que vous souhaitez.

Lors d’une fête chez vous, appartement ou maison, l’ambiance est au beau fixe, la musique bat son plein, les boissons et petits fours font leur effet, et chacun compte bien repartir de la soirée la tête remplie de bons souvenirs. Hélas, à un moment, vous avez envie que cette soirée se termine. Que ce soit pour dormir, prendre une douche ou jouer aux jeux vidéo, vous avez cette envie irrésistible de faire partir les gens. Mais comment demander à vingt personnes chaudes comme la braise ou un peu trop collantes de quitter les lieux ? Détendez-vous, on est là pour vous tendre la main.

À voir aussi sur Konbini

Commencez à ranger

Pour réussir cette recette, il vous faut : vos petits bras, un sac-poubelle et une capacité à surjouer l’effort que vous demande la tâche que vous effectuez. Enjambez vos invités, demandez-leur de se décaler, et faites du bruit avec les bouteilles en verre, ça devrait subtilement leur faire comprendre qu’il est temps pour eux de rentrer chez leur daronne.

Cette technique possède néanmoins une faille. Si vos invités pensent que vous faites juste un petit ménage de milieu de soirée, vous n’avez alors plus rien pour les inciter à partir. Si vous vous couchez tard, dites-vous au moins que votre appartement sera déjà propre.

Coupez la musique

La musique est le métronome de l’ambiance. Avec du Sean Paul, ça s’ambiance façon caliente. Avec du Max Richter, ça s’ambiance pas du tout. Avec du Céline Dion, ça se met à chanter faux. Partant du principe que vous avez de bons goûts, on sait que votre soirée rappellera les plus belles heures d’Ibiza. Alors, lorsque vous souhaitez stopper votre soirée, couper le son d’un geste sec. Cela peut paraître brutal, mais ça a le mérite d’être clair. Vous serez détesté, mais vous pourrez aller dormir.

Imposez dès le début une heure de fin

Lorsque l’événement est créé sur Facebook ou ailleurs, n’hésitez pas à inscrire en majuscule et en gras l’heure de fin de la soirée : “FIN DE SOIRÉE 2 HEURES. NON JE N’AI RIEN DE PRÉVU LE LENDEMAIN, JE VEUX JUSTE DORMIR.” Puis, lors de la soirée, répétez chaque quart d’heure que tout le monde doit être parti à 2 heures du matin et que c’est très important pour vous que les gens quittent les lieux à cette heure. Vous passerez pour une personne reloue, mais c’est le prix à payer pour que les gens partent.

Provoquez une embrouille mélangeant colère et malaise

L’objectif ici est d’atteindre un niveau de gêne égal à celui de l’épisode du dîner de Michael et Jan dans The Office. Trouvez un ou une complice, si possible votre moitié ou BFF de confiance, puis débutez le manège. Faites monter la sauce, haussez le ton, et terminez de niquer l’ambiance en vous insultant et en vous lançant des projectiles divers et variés tels que des verres, des téléphones ou encore des lampes. Croyez-moi, les gens partiront en même pas quinze minutes.

Trouvez le leader et persuadez-le de partir

Tel un photographe animalier débusquant discrètement sa proie, observez les différents invités afin de cibler la personne dont la voix est le plus écoutée. Puis caressez-la dans le sens du poil, convainquez-la de la nécessité pour vous qu’elle parte, suivie de tout son clan. Faites-vous confiance, les leaders de groupe sont souvent des personnes bienveillantes et respectueuses du bien-être de l’hôte.

Buvez toutes les boissons disponibles et manger tout le buffet

Souvent, les gens restent tant qu’il y a à boire et à manger. Une fois que les réserves sont vides, les invités commencent à se plaindre et à fondre devant le manque de nourriture. Si quelques courageux s’en vont acheter des bières, ne leur rouvrez jamais la porte. Ensuite, c’est une question de temps avant que vos amis restant chez vous quittent les lieux, assoiffés, affamés et agonisant dans la cage d’escalier.

Appelez les flics

Astuce quelque peu radicale mais qui connaît 100 % de succès. L’idée ici est d’appeler la police, non pas pour tapage nocturne, mais bien pour une intervention musclée. Après l’utilisation de lacrymos et quelques mises en garde à vue, votre logement sera aussi vide qu’avant la soirée. Pour un effet encore plus réussi et la certitude que les plus téméraires quitteront les lieux, demandez une équipe de CRS, voire du GIGN, ne paraît pas être de trop.

Provoquer un incendie fonctionne aussi

Proposez de poursuivre la soirée en boîte

“Hey, les gars, ça vous dit de bouger en boîte ? Les cocktails n’y sont pas chers, vous verrez.”

Proposez de poursuivre la soirée dans la cage d’escalier

“Hey, les gars, ça vous dit de bouger dans la cage d’escalier ? L’acoustique y est agréable, vous verrez.”

Allez dormir

Alors que la soirée bat son plein, prenez vos cliques, vos claques, enfilez votre pyjama, brossez-vous les dents, effectuez votre skincare routine du soir, puis filez vous coucher. C’est hypersimple. Certaines personnes commenceront à remarquer que vous n’êtes plus là et, une fois qu’elles vous verront dormir de façon trop mignonne, partiront d’elles-mêmes dans le calme. Si vous avez de la chance, elles feront même le ménage.