AccueilLifestyle

Oui, il est possible de rencontrer l’amour sur Pokémon Go, Waze ou un forum de “Katy Cats”

Oui, il est possible de rencontrer l’amour sur Pokémon Go, Waze ou un forum de “Katy Cats”

Image :

Montage photo

avatar

Par Konbini

Publié le

Oubliez Tinder, Bumble ou Grindr !

À voir aussi sur Konbini

Nous y voici, c’est la Saint-Valentin (on vous voit, les célibataires qui dénoncent avec vigueur que c’est une fête commerciale) ! À Konbini, on a décidé de fêter ce 14 février en parlant d’histoires d’amour… inattendues. On a donc fait appel à vous en vous demandant sur quelles applications et sites web, autres que ceux dédiés aux rencontres amoureuses, vous avez déjà trouvé l’amour, ou au moins un flirt estival. Vous avez été nombreux·ses à nous répondre (plus ou moins sérieusement) et on est venus vers vous pour récolter vos témoignages. Le tout donne trois histoires insolites et pleines de cœurs, de pétales de roses et d’amour.

Pokémon Go

J’aurais été triste de ne pas trouver un témoignage sur Pokémon Go pour cet article. Réduire la ferveur planétaire qu’a suscitée le jeu à sa sortie à un simple “phénomène de mode” serait malhonnête. Pokémon Go, en 2016, c’est 232 millions d’utilisateurs par mois et beaucoup d’accidents. Levez la tête, bordel ! Mais c’est aussi de belles rencontres, amicales, et même amoureuses. Jouer à Pokémon Go en couple, c’est un peu comme avoir des enfants sans en avoir. Je vais peut-être un peu loin là. Bref, je vous laisse avec le témoignage de Julie :

“C’était les débuts de Pokémon Go. À l’époque, j’avais un Windows Phone et je n’avais donc pas accès au jeu sous cette config. Étant assez fan de la licence, j’avais tout de même rejoint un groupe Pokémon sur Facebook, et j’y ai posté un message en demandant des conseils pour des idées de téléphones bon marché que je pourrais trouver comme second appareil, destiné uniquement au jeu. De son côté, mon futur copain avait commencé à jouer à Pokémon Go avec des amis qui l’avaient intégré au même groupe Facebook que moi. Informaticien et passionné de tech, il a pris le temps de répondre à mon message.

Au final, on a fini par échanger et sympathiser en privé. Du coup, même s’il habitait à 70 km de chez moi, il m’a proposé une après-midi de jeu, et est venu me rejoindre dans un parc de ma région où on a passé l’après-midi ensemble à chasser le Pokémon. On a encore passé deux, trois semaines à discuter, puis on s’est revus et on s’est mis ensemble. Étant donné la distance, on a rapidement emménagé ensemble et ça fera sept ans cette année.

Régulièrement, ça nous arrive de faire des petits cadeaux clin d’œil. Je lui ai déjà offert une carte Pokémon pour la Saint-Valentin par exemple, ça fera toujours un peu partie du décor.”

Waze

À tous·tes les routard·e·s qui nous lisent, celle-ci est pour vous. J’ai été le premier surpris, mais c’est une réalité : au-delà de nous faire éviter des embouteillages et pas mal de contraventions, Waze peut également nous sauver du célibat. L’application lancée en 2006, sous-filiale de Google, compte aujourd’hui 150 millions d’utilisateur·rice·s, dont l’activité sur l’app permet de mettre à jour en temps réel les maps de navigation.

Bonus, Waze cache des fonctionnalités secrètes, du genre changer la voix de l’assistant vocal pour lui donner l’accent marseillais, ou même interagir avec les autres automobilistes via la fonction Map Chats. Un outil qui peut s’avérer très efficace si on veut pécho à la prochaine aire d’autoroute. Et c’est Audrey qui le dit :

“Je ne le savais pas à l’époque, mais il y a moyen d’écrire des messages sur Waze, en mode : ‘Eh, bande de c*ns, rabattez-vous sur la droite.’ Puis je me suis dit qu’il y avait grave moyen de faire des dingueries avec ce tchat. On avait justement croisé un groupe de mecs grave mignons à un péage. C’était bref, genre 15 secondes, mais on avait eu le temps de papoter d’une voiture à l’autre et ça avait fini sur un joli ‘Bonne route !’

Du coup, j’ai mis sur ce fameux tchat un message du genre ‘Au groupe de trois Bruxellois qu’on vient de croiser au télépéage de Lyon, rendez-vous à la prochaine aire d’autoroute.’ Alors, bon, ça n’a pas fonctionné. Mais ça aurait très bien pu ! On était dég.”

Un forum francophone sur Katy Perry

Pour cette histoire trop attendrissante, on remonte quelques années en arrière : en 2009 précisément, à l’époque des forums, de Skyblog, de MSN et de Caramail. On va parler des “Katy Cats”, les fans de la chanteuse américaine Katy Perry. Eh oui, car la musique, c’est aussi la rencontre, l’amour, la tendresse (c’est la Saint-Valentin, on fait semblant d’y croire, s’il vous plaît). Il s’agit d’une histoire d’amour qui a commencé sur un forum et qui s’est conclue par un mariage en Suisse, car oui, il est bel et bien possible de rencontrer l’amour avec un grand A sur Internet, et c’est Domitille qui nous en a livré la preuve :

“Le lendemain du concert de Katy Perry le 2 mars 2009 à l’Élysée Montmartre à Paris, je me suis inscrite sur son forum francophone officiel. J’y ai rencontré plusieurs personnes partageant la même passion que moi pour cette chanteuse. J’étais pas mal active sur ce site et, à côté, je parlais sur MSN avec deux, trois personnes du forum, dont une fille de 15 ans qui habitait en Suisse et qui avait fait son coming out, contrairement à moi qui en avais 16 ! On s’est parlé quotidiennement de mars à mai et j’ai commencé à avoir des sentiments pour elle (on s’était échangé nos adresses de Skyblog), je lui ai fait part de mon ressenti et j’ai été agréablement surprise de découvrir que c’était réciproque !

Ont suivi cinq mois de relation virtuelle à base de discussions via MSN en visio grâce à la webcam et au micro. Au bout d’un moment, nous voulions nous rencontrer en vrai, mais au vu de la distance et du fait que nous étions mineures, c’était assez compliqué. Nous en avons discuté à nos mères respectives et la mère de ma copine a accepté de faire le voyage avec ma copine et sa sœur jumelle ! J’étais au lycée et ma mère les a accueillies chez nous avant de venir me chercher. Une fois sortie du lycée, je l’ai aperçue dans la cour et j’ai couru dans ses bras. Nous avons ensuite passé les trois jours suivants ensemble et deux mois plus tard, je suis allé chez elle pour passer une semaine là-bas.

À partir de ce moment, nous avons passé 12 ans et demi à distance (600 km) en alternant les séjours en Suisse et en France malgré les galères du Covid et des grèves SNCF… Entre-temps nous avons assisté à deux concerts de Katy Perry ensemble, avec le regret de ne pas avoir pu lui raconter notre histoire. Le 17 décembre 2021, j’ai emménagé avec elle en Suisse puisqu’elle avait terminé ses longues études et qu’elle avait une situation professionnelle stable. Nous avons ensuite scellé notre union par un mariage le 22 juillet 2022 (le mariage pour tous venait d’être voté en Suisse) et nous allons fêter nos 14 ans en mai prochain !”