L’État de Rio au Brésil vote une loi “Vinicius Jr.” pour arrêter les matches en cas de racisme dans les stades

L’État de Rio au Brésil vote une loi “Vinicius Jr.” pour arrêter les matches en cas de racisme dans les stades

Image :

© PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP

photo de profil

Par Konbini avec AFP

Publié le

L'État de Rio de Janeiro a adopté une loi pour arrêter les matches en cas de comportement raciste. Cela fait suite aux insultes subies par Vinicius Jr. avec le Real Madrid.

Après les différents actes de racisme dont a été victime Vinicius Jr. avec le Real Madrid., les choses bougent… au Brésil. L’État de Rio de Janeiro a approuvé mardi un projet de loi qui prévoit l’arrêt des matches de football en cas de comportement raciste, une première mesure en la matière dans le pays sud-américain après les nouvelles insultes subies fin mai en Espagne par sa star Vinicius Jr.

À voir aussi sur Konbini

Le texte, présenté à l’Assemblée législative de l’État, dispose qu’“en cas de plainte ou de comportement raciste avéré”, les rencontres soient interrompues pour une durée définie par l’organisateur de l’événement ou bien suspendue si les incidents se répètent ou sont l’œuvre d’un groupe. N’importe qui peut référer d’un acte raciste présumé aux autorités, précise le projet.

Il fait suite à une nouvelle vague d’attaques racistes à l’encontre du joueur brésilien du Real Madrid Vinicius Jr, visé par des insultes racistes lors d’un match de championnat d’Espagne contre Valence fin mai. L’affaire a fait scandale, entraîné plusieurs arrestations assorties de lourdes sanctions et alimenté les critiques envers la fédération espagnole.

La polémique “a renforcé la nécessité de créer une politique qui incite au respect, comme un protocole de lutte contre le racisme dans les stades”, a plaidé le député et auteur du projet de loi, Prof. Josemar. D’autant qu’au Brésil, les plaintes pour racisme dans les stades ont augmenté de 40 % en 2022, selon des données préliminaires de l’Observatoire des discriminations raciales dans le football.

La mesure approuvée par l’État de Rio (centre) s’inscrit ainsi dans la “politique ‘Vini Jr’ de lutte contre le racisme”. Elle prévoit aussi de diffuser des campagnes de sensibilisation lors des mi-temps et la mise en œuvre de politiques publiques pour aider les victimes d’actes racistes.

Vinicius Jr., 22 ans, est l’un des cadres de l’équipe nationale et du Real Madrid, qu’il a rejoint à 16 ans après avoir fait ses débuts à Sao Gonçalo, dans la banlieue de Rio.