En Espagne, Vinicius Junior (encore) visé par des insultes racistes

En Espagne, Vinicius Junior (encore) visé par des insultes racistes

Image :

© Urbanandsport/NurPhoto/AFP

photo de profil

Par Benjamin Mangot

Publié le

Les faits se sont déroulés lors de la rencontre entre Gérone et le Real Madrid.

Le message de la campagne “No to Racism” de l’UEFA ne semble pas avoir été assimilé par certains supporters. Mardi soir, le Girona FC enregistrait une belle victoire (4-2) face au Real Madrid, à l’occasion de la 31e journée de La Liga, mais la fête a été gâchée par des actes racistes de certains supporters présents dans le stade de Gérone, à destination du joueur madrilène, Vinicius Junior.

À voir aussi sur Konbini

Comme le rapporte le média espagnol AS, au moment où le joueur brésilien a reçu un carton jaune pour provocation, des supporters de Gérone ont scandé le mot “Mono” qui signifie “singe” en espagnol. Quelques minutes plus tard, un supporter a été filmé, imitant les cris d’un singe. Cette situation n’est pas anodine, d’autant plus que Vinicius Junior avait déjà été ciblé par des actes de racisme en septembre dernier face à l’Atlético de Madrid, à Valladolid en décembre et en février face à Majorque.

Chargement du twitt...

Interrogé en octobre dernier par Globo, le Brésilien s’était exprimé en faveur d’une interdiction de stade à vie pour les supporters ayant commis des actes de racisme. Pour le moment, ni le club de Gérone ni le club du Real Madrid ni le championnat de La Liga ne se sont exprimés sur ces événements. Cependant, des systèmes de vidéosurveillance existent bel et bien dans les stades et permettent d’identifier les supporters à l’origine de ces actes de racisme, à l’instar des 171 supporters interdits de stade après des cris racistes destinés à Romelu Lukaku en Italie.

Sur Twitter, certains supporters de Gérone ont tenté de se défendre en affirmant que les supporters dans les tribunes ne criaient pas “mono” (“singe”), mais “tonto”, ce qui signifie “idiot”.