AccueilInternet

Non, Lucia de GTA VI n’est pas la “première” femme jouable de la franchise

Non, Lucia de GTA VI n’est pas la “première” femme jouable de la franchise

avatar

Par Pierre Bazin

Publié le

Il est techniquement possible d’incarner un personnage féminin dès le tout premier épisode.

Ça y est, le trailer de GTA VI est sorti, annonçant enfin une nouvelle aventure dans l’immense saga qu’est Grand Theft Auto. Comme indiqué, GTA VI se situera dans la ville fictive de Vice City, sorte d’équivalent à Miami, en Floride. Et si on ne sait pas vraiment de quoi l’histoire principale retournera, on sait déjà qu’on incarnera, parmi deux personnages, Lucia, une braqueuse d’origine latina.

À voir aussi sur Konbini

Or, si on en croit les comptes X/Twitter de désinformation ou certains titres de presse, on pourrait penser que c’est la première fois qu’on peut incarner une femme en vingt-six ans de saga Grand Theft Auto. Sauf que c’est faux.

Chargement du twitt...

En 1997, le tout premier Grand Theft Auto commençait avec… un sélecteur de personnages permettant de choisir parmi huit apparences de protagonistes, dont quatre femmes, comme ci-dessous. Il était ensuite possible de changer son nom tout en conservant le “skin” associé au personnage choisi.

De gauche à droite : Divine, Mikki, Katie et Ulrika

Alors oui, étant donné que dans le premier GTA (ainsi que dans le deuxième) votre personnage est muet, cela ne change rien à l’histoire que vous allez vivre par la suite, mais techniquement, vous jouez donc un personnage féminin.

On peut aussi se souvenir de GTA: San Andreas (2004), dans lequel il est possible d’entretenir des romances avec des personnages féminins, romances qui permettent ensuite de débloquer un mode multijoueur local pour pouvoir incarner le héros CJ aux côtés d’une de ses possibles petites amies. Il s’agit donc, techniquement, d’une autre possibilité de jouer un perso féminin dans la série GTA.