Sarkozy propose une "double ration de frites" : le grand n'importe quoi des réseaux sociaux

Quand Nicolas Sarkozy propose une double ration de frites à la cantine, à la place du jambon, pour les jeunes musulmans, Twitter se marre.

Être un ex-président c'est pas tous les jours facile, surtout quand on est en campagne pour les prochaines élections. Il faut se jeter dans la mêlée, innover, tirer le débat vers le haut, rassembler et, surtout, plaire au plus grand nombre. On ne sait vraiment pas à qui Nicolas Sarkozy a voulu plaire en proposant une double ration de frites en lieu et place des menus de substitution à la cantine, mais ce qui est sûr c'est que la planète Twitter lui est tombée dessus bien comme il faut.

Le timing pouvait difficilement être meilleur : hasard du calendrier ou conscience de son époque, l'ancien président a balancé cette idée au beau milieu de la semaine de la frite.

Publicité

L'original, qui se suffit à lui-même

Le mec qui a eu une vision

Publicité

Ceux qui font le lien avec les grands enjeux socio-politiques du moment

Publicité

Ceux qui pensent qu'un président, ça doit parler frites

Publicité

Les nostalgiques des années de l'école primaire

Ceux qui jouent les historiens

Ceux qui pensent que les frites ça intéresse les Belges, forcément

Ces montages parfaits

Le mec pragmatique (merci)

Par Théo Mercadier, publié le 08/11/2016

Pour vous :