AccueilÉDITO

La cagnotte pour racheter un scooter au héros de Nice s'envole

Publié le

par Salomé Vincendon

Franck est l'homme à scooter qui a essayé d'arrêter le camion de Mohamed Lahouaiej Boulhel sur la promenade des Anglais lors de l'attentat de Nice. Deux Normands ont décidé de le remercier en ouvrant une cagnotte pour qu'il puisse se payer un nouveau scooter.

Capture d'écran de la page de dons pour Franck. (© Un scooter pour un héros/Leetchi)

"On en avait marre de voir que du négatif. Ce héros citoyen permet d'apporter de l'espoir", explique Sam, l'un des deux auteurs de la cagnotte consacrée au motard de Nice, à Ouest France. Franck, le héros à deux roues, a perdu son scooter en tentant d'arrêter Mohamed Lahouaiej Boulhel, le terroriste au camion. Par admiration pour l'homme, deux Normands, Sam Hassanine et Aymeric Monrocq, ont organisé une collecte en ligne sur la plateforme Leetchi pour... lui racheter un scooter, afin de "le remercier pour son geste". "Les premières heures, ça a eu du mal à prendre", raconte Aymeric Monrocq. Puis, Nice Matin a fait un papier sur leur initiative et "les dons ont explosé".

Les deux hommes demandaient au départ 9 000 euros aux contributeurs, le prix d'un scooter comme celui que possédait Franck, en somme. Mais depuis jeudi dernier, ils ont récolté 22 903 euros. La cagnotte est ouverte jusqu'au 31 juillet et, au lieu d'arrêter les dons, ils vont reverser l'argent supplémentaire dans les établissement publics qui ont accueilli et secouru les Niçois durant l'attentat : "On a contacté les hôpitaux qui ont géré les blessés à Nice pour leur demander ce dont ils avaient besoin", racontent-ils à Ouest France. Aujourd'hui, la page de la cagnotte, intitulée "Un scooter pour un héros", affiche ces objectifs :

"9 000 euros : achat d'un nouveau scooter pour Franck avec les accessoires.
5 000 euros : personnel des hôpitaux de Nice.
À venir : les pompiers ainsi que les services de secours qui sont intervenus."

Tellement à fond dans leur projet, les Normands ont même embarqué avec eux le site de collecte participative : "Leetchi s'engage à ne prendre aucun frais dans le cadre des attentats de Nice", est-il écrit en bas de la page "Un scooter pour un héros". Pour sa part, Laurent Lachkar, le concessionnaire niçois chez qui l'achat du véhicule sera effectué, "s'engage à reverser sa marge commerciale aux associations d'aide aux victimes".

À voir aussi sur konbini :