AccueilMusique

Infographie : les rappeurs américains qui se répètent le plus

Publié le

par François Oulac

Un internaute a analysé les morceaux des artistes hip-hop les plus populaires du moment afin de voir qui a le vocabulaire le plus répétitif. Spoiler : Will.I.Am est premier.

À l'issue d'une année 2014 marquée par "I'M IN LOVE WITH THE COCO", on s'étonnerait presque de trouver quelqu'un qui se préoccupe encore des paroles dans le hip-hop. C'est pourtant le cas de Martin Connor du site Rap Analysis, qui s'est intéressé, dans une infographie, à la redondance du vocabulaire des rappeurs du moment. Et si certains résultats de ce travail, relayé par  Complex, sont attendus, d'autres sont plus surprenants.

En se basant sur les nombreux sites de lyrics tels Rap Genius et consorts, Martin Connor a dressé un indice (une moyenne statistique) des rappeurs réutilisant le plus les mêmes mots dans leurs morceaux. Il ne s'agit donc pas de déterminer ici quel artiste a le vocabulaire le plus riche, mais plutôt qui nous rebat le plus les oreilles avec les mêmes vocables. Cette nuance, on va le voir, a son importance.

Le premier tableau, réalisé avec Excel, nous montre les données brutes : nombre de chansons utilisées, nombre total de mots utilisés et nombre de répétitions. Le graphique qui suit présente les mêmes données sous la forme de moyenne.

Will.I.Am premier, French Montana dernier

À ce petit jeu, le podium est assez prévisible : Will.I.Am et Pitbull, parangons du pop-rap, occupent la première et la deuxième place, suivis de Lil Jon, alias l'homme qui ne dit que "yeah !" sur toutes ses tracks.

On est plus surpris, par contre, de découvrir un rappeur arty comme Kid Cudi à la quatrième place, ou encore des artistes comme B.O.B et Nicki Minaj mieux classés (donc plus répétitifs) que Jeezy ou Future... Et que dire de French Montana, pas lyrical pour un sou, qui se classe pourtant en dernière place de l'infographie ?

(Crédit image : Martin Connor/Rap Analysis)

(Crédit image : Martin Connor/Rap Analysis)

Stop ou encore ?

Sinon, on n'atteindrait pas un peu l'overdose là, question rap et big data ? Après les infographies sur la variété du vocabulaire des rappeurs, le nombre de gros mots qu'ils emploient ou encore les drogues qu'ils citent le plus, on en oublierait presque que le rap est avant tout une musique, où le flow, le charisme du MC, le choix du beat et la composition ont autant, sinon plus d'importance que le texte.

Comprend-on vraiment mieux le hip-hop en décortiquant les moindres syllabes des rappeurs ? Martin Connor, l'auteur de cette dernière infographie, justifie cette approche dans la section FAQ de son site :

Personne ne vous force à regarder le rap sous cet angle. Mais je suis à peu près certain qu'il y a une portion non négligeable de fans qui aiment ce genre de trucs. [...] Et puis, je ne peux pas m'en empêcher, c'est la manière – presque la seule manière – dont je pense le rap.

Va pour cette fois, on serait bête de bouder notre plaisir. Une dernière pour la route ?

À lire également -> Infographie : les rappeurs français les plus lettrés du rap game

À voir aussi sur konbini :