AccueilÉDITO

Quand la police américaine utilise Pokémon Go pour piéger des criminels

Publié le

par Damilola Odufuwa

En constatant que tout le monde passait son temps à chasser les Pokémon, un policier américain a eu l'idée d'utiliser Pokémon Go pour attraper des criminels.

Si vous imaginez déjà une technologie de pointe avec traqueur de position GPS ou bien un outil qui permet de dire si un utilisateur de Pokémon Go possède un casier judiciaire, sachez que ce n'est pas ça du tout. Non, la tactique de ces policiers est bien plus simple.

Le 30 juillet, la police municipale de Smithfield (Virginie) a posté un message sur Facebook, prétendant qu'un Pokémon rare, Métamorph, avait été aperçu dans ses locaux.

Le piège ? Seulement huit "petits veinards" étaient autorisés à se présenter pour l'attraper. Et par "petits veinards", on entend bien sûr "criminels recherchés". Vous vous demandez qui pourrait être assez stupide pour tomber dans le panneau, n'est ce pas ? Peut-être le même genre de criminels qui avaient eu l'idée d'ouvrir un laboratoire de methamphétamine dans un fast-food Taco Bell...

Le post a été partagé par le sergent Bryan Miller, administrateur de la page Facebook du commissariat de Smithfield. À l'heure qu'il est, il a été partagé plus de 400 fois et été vu par près de 45 000 personnes.

Dans une interview accordée au Virginian Pilot, un journal localle sergent Miller confie n'avoir jamais pensé que son post prendrait une ampleur pareille. L'idée lui serait venue alors qu'il s'apprêtait à diffuser la liste des onze criminels les plus recherchés dans la juridiction de Smithfield à la date du 12 juillet.

Bien qu'il y ait un côté fun dans cette initiative, l'intention du sergent Miller était de créer un lien avec la communauté et, surtout, de trouver des pistes afin de mettre la main sur ces personnes recherchées pour des délits comme la violation de propriété privée ou le vol qualifié.

On serait curieux de voir si ce post va déboucher sur des arrestations. Bryan Miller lui-même a précisé qu'il ne s'attendait pas à attraper les délinquants les plus recherchés de Smithfield grâce à cette astuce. Mais bon, si les "joueurs" de la liste venaient à se présenter pour réclamer leur prix, il les accueillerait à bras ouverts…

À lire -> Après Pokémon Go, voici les "Pokémon Godes"

À voir aussi sur konbini :