featuredImage

The Irishman de Scorsese pourrait finalement sortir en salles aux États-Unis

Netflix est actuellement en pourparlers avec quelques cinémas aux États-Unis pour que The Irishman sorte en salles.

La règle, avec Netflix, c’est qu’un film soit directement disponible sur la plateforme sans passer par la case cinéma. Mais, on l’a vu avec Roma d’Alfonso Cuarón, qui a bénéficié d’une sortie exclusive trois semaines avant d’être disponible, le géant du streaming peut parfois déroger au règlement. Avec The Irishman, le scénario pourrait se répéter, rapporte une source à The Hollywood Reporter.

"Netflix veut voir grand avec 'The Irishman'. Ils veulent soutenir ce genre de réalisateurs et doivent suivre le modèle du business de l’industrie et comprendre comment ça marche."

Le film avec Al Pacino, Robert De Niro et Joe Pesci sera projeté le 27 septembre au festival du film de New York. Après cette avant-première, Netflix souhaiterait sortir le film dans des cinémas afin qu’il soit éligible aux Oscars. De son côté, Martin Scorsese ferait également pression pour que The Irishman sorte en salles, précise The Collider. Robert De Niro l’avait également annoncé au Festival international du film de Marrakech.

Selon le New York Times, Netflix discuterait actuellement avec AMC Theaters et Cineplex, les deux plus importantes chaînes de salles de cinémas des États-Unis. En attendant la fin des négociations, Netflix est bien conscient que, d’une manière ou d’une autre, il va falloir que ce film sorte en salles pour pouvoir prétendre au maximum de récompenses aux Oscars.

Netflix revoit ses stratégies

Au-delà de The Irishman, Netflix est également en train de revoir sa stratégie de sortie en salles avec cinq autres films, pressentis aux Oscars : The Laundromat de Steven Soderbergh, The King de David Michôd, The Last Thing He Wanted de Dee Rees, The Pope de Fernando Meirelles et Marriage Story de Noah Baumbach, poursuit The Hollywood Reporter.

D’année en année, Netflix multiplie les récompenses prestigieuses et frappe toujours fort dans les festivals internationaux. Cette année, à la cérémonie des Oscars, la plateforme présentait deux films et s’imposait avec un record de treize nominations, dont dix pour Roma et trois pour La Ballade de Buster Scruggs. 

Si le film des frères Coen n’a rien remporté, celui d’Alfonso Cuaròn a décroché trois statuettes dorées et notamment remporté l’Oscar du Meilleur réalisateur, prouvant alors sa légitimité dans l’industrie.

Par Lucille Bion, publié le 22/08/2019

Copié