Des séances ciné gratuites en plein air sur le rooftop du Moulin Rouge

Un lot de films sera diffusé tout en haut du Moulin Rouge durant l'été.

Outre la programmation futuriste du Cinéma en plein air de la Villette, les cinéphiles pourront aussi visionner une série de longs-métrages au Bar à Bulles, sur le toit du Moulin Rouge. Dès le mois de juillet, ce ne sont pas moins de dix films qui seront proposés gratuitement à qui le veut en plein cœur du 18e arrondissement de Paris. Un rendez-vous incontournable, d’autant plus que parmi les films sélectionnés, on compte un des chefs-d’œuvre de Wes Anderson, un film de Greg Mottola ou encore un autre de Quentin Dupieux. Évidemment, Agnès Varda a été mise à l’honneur, notamment suite à son décès en début d’année, c’est donc une de ses réalisations qui ouvrira le bal de ce nouveau cinéma en plein air.

Une promesse a d’ailleurs été faite pour cette programmation de grands noms du cinéma : valoriser autant les femmes que les hommes à la réalisation. De quoi s’échapper du quotidien après une semaine mouvementée par les transports en commun, travail et autres obligations. À raison d’un film par semaine, cette initiative pourrait aussi être l’occasion de retrouver chaque semaine des connaissances, et même d’en faire de nouvelles. Quant à la programmation, la voilà : 

Publicité

Le 10 juillet à 22h : Le Bonheur d’Agnès Varda

Le 17 juillet à 22h : Adaptation de Spike Jonze

Le 24 juillet à 22h : Steak de Quentin Dupieux

Le 31 juillet à 22h : Wanda de Barbara Loden

Le 7 août à 22h : Bottle Rocket de Wes Anderson

Le 14 août à 22h : Superbad de Greg Mottola

Le 21 août à 21h30 : Les garçons de Fengkuei de Hou Hsiao-Hsien

Le 28 août à 21h30 : Everyone else de Maren Ade

Le 4 septembre à 21h30 : Songs my brother told me de Chloé Zhao

Le 11 septembre à 21h30 : Moi, toi et tous les autres de Miranda July

Du film indépendant à la grosse production, la sélection est ainsi très variée, tentant de rassembler suffisamment de longs-métrages afin de satisfaire les goûts de tous. Difficile donc de manquer ces séances en plein air…

Par Eléna Pougin, publié le 14/06/2019