AccueilFood

Ne checkez pas cette notif, ici, on vous offre le café si vous rangez votre smartphone

Publié le

par Konbini

Un café, un thé ou un digestif offert si vous laissez votre téléphone à l’entrée du restaurant.

Ne checkez pas cette notif, ici, on vous offre le café si vous rangez votre smartphone

© Getty Images

L’utilisation du portable au restaurant est très répandue, mais elle a parfois le don d’agacer les restaurateurs et les chefs, inquiets de voir leur plat refroidir le temps de trouver le bon angle de prise de vue. Dans le Tarn, un restaurant a décidé de prendre les choses en main, durant tout le mois de janvier, en proposant un “No Phone January”. Le principe est simple : abandonnez son téléphone le temps du repas et se voir offrir un petit geste commercial en retour.

“Au Samy’s, nous vous proposons de passer un peu moins de temps sur votre téléphone et de profiter davantage de vos proches et du moment vécu au restaurant. Pour cela, nous relançons le ‘No Phone January’. Et en plus, si vous jouez le jeu, nous vous offrons café, thé ou digestif”, explique Adrien Martin, le gérant, sur son compte Facebook.

Et ça marche. Comme l’a expliqué le gérant à Actu.fr, “au moins 90 % des gens jouent le jeu” et acceptent de déposer leur téléphone dans la panière située à l’entrée du restaurant – même les plus jeunes. Résultat, tout le monde est gagnant : les clients parlent et partagent davantage entre eux et, aussi, ces derniers se montrent plus réceptifs “au travail des serveurs ou encore à ce qui se trouve dans leur assiette”.

Sous la publication du restaurant, d’autres restaurateurs ont salué cette initiative, à commencer par Christina, gérante d’une chambre d’hôtes. “J’adore cette idée. Je gère une chambre et table d’hôtes dans les Cabardès, et j’ai la même expérience, les clients viennent à table pour le petit déjeuner et le dîner avec le téléphone”, dit-elle. “Ils envoient des SMS et parlent au téléphone, tout en laissant refroidir leur dîner, ce qui dérange parfois les autres invités et retarde également le service du dîner. J’aimerais qu’il y ait un moyen de mettre cela en œuvre”.

À voir aussi sur Konbini