AccueilFood

Les pâtes du futur seront aplaties et prendront leur forme dans l’eau

Publié le

par Anna Finot

Un prototype écolo qui pourrait voir le jour dans les années à venir… au grand dam de nos voisins italiens.

Les pâtes du futur seront aplaties et prendront leur forme dans l’eau

(© Getty Images)

Alors qu’on a plutôt l’habitude d’aller chez Ikea pour s’acheter des meubles aux noms suédois, voilà que le célèbre fournisseur de tous les emménagements propose un autre ingrédient à la recette magique de son succès : des paquets de pâtes. Et pas n’importe lesquelles. Des pâtes écolos. C’est en réalité grâce à leur emballage que ce basique chez tous les étudiants deviendrait meilleur pour la planète.

C’est en tout cas ce que propose une étude très complète (pleine de calculs et de formules compliquées), rapportée par Inverse. Une équipe de spécialistes a étudié comment construire des pâtes capables de se tordre et se contorsionner en quelques secondes seulement, pour s’emballer à plat. En passant d’une spirale à un cône, d’un macaroni à un spaghetti, l’idée est toujours la même : gagner de l’espace. Et la sauce secrète ? Quelques rainures tactiquement imprimées avec soin sur les pâtes elles-mêmes.

Tetris de pâtes

Une ingénieuse technique d’emballage façon “Tetris” qui permet d’empaqueter les pâtes sans brasser de l’air. “Plus de la moitié de l’espace d’emballage alimentaire est utilisée pour emballer de l’air”, dénonce Lining Yao, directeur du Morphing Matter Lab de l’université Carnegie Mellon. Et quand on regarde nos paquets de chips ou de pâtes, avouez que c’est scandaleux.

Ainsi, en réduisant nos tortellini ou nos fusilli en pâtes plates, à l’image des tagliatelles ou des lasagnes, le gain de place est considérable dans l’emballage, permettant ainsi de réduire drastiquement la consommation de plastique. Mais pas de panique, il ne s’agira pas de se contenter de ne manger plus que des pâtes plates. En une dizaine de minutes de cuisson, les pâtes écolos se transformeront dans l’eau bouillante en la forme biscornue choisie. Une méthode qui pourrait s’appliquer à l’avenir sur d’autres aliments, à l’instar de nos nouilles lyophilisées. Yao explique :

“Jusqu’à présent, nous n’avons testé que des pâtes de manière quantitative. Cependant, en principe, nous prévoyons que cela pourrait s’adapter à une variété d’aliments qui pourront gonfler dans l’eau, y compris les gels alimentaires – comme le dessert à la gélatine, ou le wagashi japonais – et d’autres nouilles à base de farine.”

Après avoir été les meilleurs pour gagner de la place dans de petites surfaces, Ikea pourrait à nouveau exceller dans l’optimisation de l’espace, mais alimentaire cette fois. Et il n’y aura pas besoin de notice ou d’une vingtaine de vis. Reste maintenant à savoir à quel nom suédois seront baptisées nos pâtes italiennes.

À voir aussi sur Konbini :