AccueilBiiinge

Le point commun inattendu entre Vecna de Stranger Things et le Night King de Game of Thrones

Publié le

par Delphine Rivet

Les deux ont-ils la même soif de pouvoir ? La même orthodontiste ? La même morning routine ? Un peu tout ça à la fois !

Le point commun inattendu entre Vecna de Stranger Things et le Night King de Game of Thrones

© Netflix/HBO

Si vous avez déjà dévoré la première partie de la saison 4 de Stranger Things, mise en ligne sur Netflix ce 27 mai, vos nuits sont probablement hantées par des visions d’outre-tombe. La faute à Vecna, le nouveau monstre de la série, qui nous a filé quelques sueurs froides. Et, en parlant de sueurs froides, connaissez-vous le point commun entre Vecna et le Night King de Game of Thrones ? Comme souvent à Hollywood, c’est une affaire de look !

En effet, leur allure à la fois décharnée et puissante, la terreur personnifiée, on la doit au studio d’effets spéciaux BGFX, qui ont aussi imaginé les maquillages de The Witcher ou encore Harry Potter. Son cofondateur, Barrie Gower, a gagné trois Emmy Awards pour son travail sur Game of Thrones. Les Duffer Brothers, showrunners de Stranger Things, qui étaient fans de ses créations, l’ont contacté en 2019 pour lui confier la conception de leur nouvelle créature : Vecna, incarné, sous les prothèses, par Jamie Campbell Bower, est un monstre du Monde à l’envers qui se nourrit des traumatismes des ados de Hawkins avant de les assassiner de la plus horrible des façons.

“Avec la saison 4 en ligne de mire, ils voulaient un nouveau méchant iconique. Ils ont décidé qu’ils voulaient leur propre version du Night King, figure emblématique, et ils se sont dit ‘Pourquoi on n’appellerait pas les gens qui ont créé le Night King ?'” a confié Barrie Gower au site Bloody Disgusting.

À l’arrivée, l’intervention des effets spéciaux générés par ordinateur est minimale : seule l’animation des “lianes” (ces grosses tentacules qui partent de son cou et recouvrent ses épaules), la disparition du nez et des pupilles de l’acteur ont nécessité un travail en post-production. Tout le reste est le produit de la magie des prothèses et du maquillage de BGFX. Bravo pour le résultat, mais pas merci pour les cauchemars.

La première partie de la saison 4 de Stranger Things est disponible sur Netflix.

À voir aussi sur Konbini :