AccueilArts

Après avoir sucé du sang et sauvé Gotham, Robert Pattinson devient curateur d’une expo

Publié le

par Lise Lanot

L’acteur a réuni des œuvres de ses artistes fétiches tels que Jean-Michel Basquiat ou Lynette Yiadom-Boakye.

Après avoir sucé du sang et sauvé Gotham, Robert Pattinson devient curateur d’une expo

© Sotheby’s

Depuis 2013, la maison de vente britannique Sotheby’s tente d’élargir son public en invitant des personnalités sensibles à l’art à s’essayer à la curation. C’est ainsi qu’Oprah Winfrey, Steve Aoki, Virgil Abloh ou, plus récemment, Skepta ont sélectionné des œuvres de leurs artistes fétiches pour des expositions et ventes mastodontes qui leur ressemblent.

Pour sa prochaine vente “Contemporary Curated”, Sotheby’s a demandé à Batman lui-même – non, pardon, à Robert Pattinson, mais quand même – de créer son exposition rêvée. L’acteur britannique a confié son bonheur d’avoir la chance de travailler avec des œuvres d’art qui résonnent tant en lui et de “placer des titans du XXe siècle à côté d’artistes vivants”.

Parmi les grands noms, morts ou vivants, choisis par l’acteur, on retrouve Lynette Yiadom-Boakye (également présente dans la sélection de Skepta), Félix González-Torres, Jean-Michel Basquiat, Barbara Kruger ou encore Willem de Kooning. Des artistes aux travaux souvent intenses et poignants, qu’ils soient figuratifs ou abstraits.

Un dialogue entre l’art et le cœur

Robert Pattinson a pris à cœur son rôle de curateur, en choisissant les œuvres non seulement parce qu’elles lui plaisaient, mais aussi pour les façons dont elles s’imposaient au sein du lieu d’exposition et dont elles dialoguaient entre elles et avec le public :

“Ce que j’aime, c’est quand une œuvre possède son propre langage. Quand on n’a pas l’impression qu’elle existe juste pour elle, mais qu’un peu de vie émane de sa présence. Quand elle peut communiquer avec nous à un niveau assez primaire. J’alterne entre des choses très profondes et cosmiques et étranges. Mais d’un autre côté, j’aime aussi ce qui est subversif, coquin, un peu dangereux.”

L’acteur n’oublie pas qu’une vente conclut l’exposition. Selon lui, la clef pour les collectionneur·se·s consiste à ne faire ni calculs ni spéculations mais d’écouter, tout simplement, son ressenti quant aux œuvres d’art : “N’achetez que des travaux que vous aimerez toujours, coûte que coûte. Se tourner vers quelque chose que vous voudrez garder pour le restant de votre vie est sûrement la meilleure des idées”, pose l’interprète d’Edward Cullen.

Au vu des artistes choisi·e·s, des estimations de prix et de la maison organisatrice, on ne peut néanmoins mettre de côté l’aspect spéculatif de toute cette vente. Sorry, Rob, mais allez, on ne doute pas de ta bonne foi.

La vente Sotheby’s “Contemporary Curated” des œuvres sélectionnées par Robert Pattinson aura lieu le 30 septembre 2022. Les œuvres seront exposées préalablement, à New York, du 23 au 29 septembre 2022.

À voir aussi sur Konbini :