AccueilArts

L’anecdote qui se cache derrière le plus gros appareil photo de l’histoire

Publié le

par Lisa Miquet

L’anecdote qui se cache derrière le plus gros appareil photo de l’histoire

Comment la lubie d’une compagnie ferroviaire a marqué l’histoire de la photographie.

Avec le développement du numérique, on assiste à une véritable course à la performance du côté des constructeurs d’appareils photo : le plus grand nombre de pixels, d’ISO, le plus grand capteur, l’appareil le plus léger… Et pourtant, le plus grand appareil photo de l’histoire date de 1900 !

Comme le relate le site Atlas Obscura, en 1899, la compagnie ferroviaire Chicago & Alton Railway lance modestement “le plus beau train du monde”, baptisé l’Alton Limited, qui assure un trajet express entre Chicago et Saint-Louis. Le train comportait six voitures parfaitement identiques, de même longueur et largeur, et avec les mêmes fenêtres : un petit bijou pour l’époque. Pour immortaliser cette avancée technique et photographier le train dans son intégralité, la société a alors fait appel au photographe George R. Lawrence.

Ce dernier était connu pour sortir des sentiers battus de la photographie de l’époque et trouver des solutions à tous les problèmes, comme l’indiquait son slogan : “Ma spécialité est la photographie jusqu’à l’impossible”. La compagnie de train a donc commandité Lawrence pour qu’il réalise une photo de 2,4 mètres de large.

Ce dernier a d’abord proposé de prendre plusieurs photos avec un appareil standard puis de faire un montage en assemblant les différents négatifs. Mais rien n’était trop beau pour l’Alton Limited ! La société a rejeté l’idée, de peur que la jointure entre les différentes images se remarque.

Le photographe a donc imaginé un appareil photo capable de produire un négatif de 2,4 mètres de large. Il a alors fait fabriquer l’objet en bois de cerisier chez un constructeur nommé J.A Anderson, qu’il a fait monter sur des objectifs Carl Zeiss créés eux aussi sur mesure (et à ce jour les plus grands de l’histoire). Le dispositif était tellement immense que six hommes pouvaient entrer dans le soufflet et qu’il nécessitait une quinzaine de personnes pour le faire fonctionner. À lui seul, l’appareil pesait 409 kg ; 635 kg avec le support de plaque.

Il a d’ailleurs fallu plusieurs dizaines de personnes, un fourgon capitonné puis un train pour déplacer l’appareil jusqu’au lieu de prise de vues, un champ près de Brighton Park à Chicago. Le photographe a opté pour un temps de pose de deux minutes et demie et a pris la photo sur une immense plaque de verre. Après avoir utilisé presque 38 litres de produits chimiques pour développer l’image, le photographe a pu fournir à Chicago & Alton Railway une photo de l’Alton Limited de 2,4 mètres de long.

Coup de chance pour le photographe, cette réalisation a eu lieu juste avant l’Exposition universelle de 1900 à Paris. George R. Lawrence a donc pu y présenter trois tirages et a remporté le grand prix de l’excellence photographique mondiale. À ce jour, l’appareil conçu par Lawrence reste le plus grand de l’histoire, n’en déplaise à tous les frimeurs qui exhibent leurs plus beaux téléobjectifs chaque année au Salon de la photo.

À voir aussi sur Konbini :