AccueilArchive

À Versailles, le “vagin de la reine” aspergé de peinture

Publié le

par Lydia Morrish

À Versailles, le “vagin de la reine” aspergé de peinture

Le “vagin d’une reine”

Alors que des journalistes s’offusquent de la nature provocante de la sculpture, les médias qualifient souvent la sculpture de “vagin d’une reine”. Et alors que Kapoor affirme n’avoir jamais employé cette formule pour son œuvre qu’il décrit comme “très sexuelle”, certains indices laissent à penser qu’il s’agit de celui de Marie-Antoinette, reine de France au 18ème siècle ayant vécu au Château de Versailles.
Certains touristes déclarent que l’installation est “sale” et “dégoûtante”, mais ne disent absolument rien à propos d’une autre œuvre dans le palais représentant un canon projetant de la cire rouge sur un mur blanc, ressemblant à s’y méprendre à un pénis qui éjacule. À coté, Dirty Corner fait pâle figure.

À voir aussi sur Konbini