AccueilArchive

Vidéo : Combo, street-artist agressé à cause de sa liberté

Vidéo : Combo, street-artist agressé à cause de sa liberté

Publié le

Après l’agression dont il a été victime pendant l’un de ses collages, on est allé à la rencontre du street-artist Combo pour parler de son message de coexistence pacifique, de sa vision de l’engagement dans l’art de rue et de ses projets futurs.
Un artiste roué de coups en pleine rue. On pourrait croire qu’il s’agit d’un fait divers survenu à des milliers de kilomètres dans une dictature obscure. Et pourtant, la scène a eu lieu au cœur du 12ème arrondissement de Paris. Après le Tree de Paul McCarthy vandalisé en octobre dernier, l’art de rue n’en finit plus de choquer les âmes sensibles et intolérantes.
Né d’un père libanais chrétien et d’une mère marocaine, Combo préparait depuis quelques mois un projet sur l’islam et ses dérives. Barbe longue et djellaba, il a choisi de se mettre en scène pour mieux ressentir le quotidien des musulmans et pour casser les clichés.
« No imam, no cry », « Moins de Hamas, Plus de Houmous » ou « L’habit ne fait pas le moine et la barbe ne fait pas l’imam » : le message de Combo a le mérite d’être clair. Il n’a d’ailleurs pas plu à ses agresseurs. Désormais, il a lancé une immense campagne de collage participatif et continuera son projet dans les rues de la capitale.