AccueilArchive

#WTF : la pub rapée de Maggi pour Mousline

#WTF : la pub rapée de Maggi pour Mousline

Publié le

Le rap de la patate

À voir aussi sur Konbini

50 ans après sa naissance , Mousline continue de se vendre dans des spots publicitaires clonés et re-clonés. Une communication visuelle qui a très peu évolué.

Quand je fais de la purée Mousline, je suis sûre que tout le monde est content.

La même rengaine en boucle pour une purée de flocons.  Alors pour vendre des galettes il fallait bien faire quelque chose de nouveau. Un nouveau décor ? Un nouveau concept ? Pour quoi faire?
Maggi s’est juste contenté de changer de genre. Pour les galettes Mousline, ça ne chante pas. Ca rappe !
[iframe src=”http://prod-3.konbini.com/embed/3-0-fr-mousline-publicite-preparation-pour-galettes” width=”620″ height=”349″]
“Mousline est dans l’assiette”. Toi même tu sais. Wesh wesh et poses balourdes. C’est le rap de la patate. On regarde cette publicité avec une petite gêne, la main pas loin des yeux, pour les cacher. Comme lorsque l’on ressent la honte à la place de celui qui se la tape mais n’ a pas l’air de la ressentir…

Recyclage : on change pas une équipe qui gagne (ou pas)

1963. Première publicité Mousline. Une maman et ses marmots. La mère fait la cuisine façon La Laitière, gros plat et cuillère en bois. Les enfants sont à table et frétillent d’impatience. L’image sépia sent bon le bon vieux temps. Et comme toujours, ça chante.
[iframe src=”http://prod-3.konbini.com/embed/3-0-fr-puree-mousline-publicite-de-lepoque” width=”620″ height=”349″]
L’arrivée de la purée déshydratée, c’est un peu la révolution de la ménagère qui pourra désormais se passer de l’horrible presse-purée. Mousline fait d’elle une femme moderne des années 60 c’est-à-dire point trop n’en faut. Elle reste tout de même femme au foyer et seule à la cuisine avec les enfants. Aucune trace d’homme. La bouffe c’est elle et elle  semble s’en réjouir. Elle évoque la sagesse de La Laitière, faite pour tournoyer la pâte dans un plat trop grand pour elle. Les enfants sont quant à eux pareils à de “petits écoliers”.
Ce décor va être répété pendant des années. Les seules modifications se limiteront à un changement de mot dans le refrain (“tout le monde est content” remplacé par ” tout le monde en reprend” ou l’inverse selon les spots) et à l’arrivée de la présence paternelle. La dernière publicité de Mousline sortie en 2010 soit 48 ans après est quasiment un copier-coller de celle sortie il y a 50 ans.
[iframe src=”http://prod-3.konbini.com/embed/3-0-fr-pub-mousseline-2010″ width=”620″ height=”349″]
Vous trouvez cela redondant ? Tant mieux c’est fait exprès. Une chanson qui tabasse pour un marketing efficace. Si c’est devenu la marque de fabrique de Mousline qui tient à maintenir l’angle familial et naïf en chanson, elle s’est adaptée au temps qui passe en transformant sa ringardise en avantage.

IDIOCRACY et Simpsonite