AccueilArchive

Le propriétaire de la toute première boutique de comics est décédé

Le propriétaire de la toute première boutique de comics est décédé

Image :

(Crédits image : Gabriela Hasbun)

avatar

Par Théo Chapuis

Publié le

Tel un homme non originaire de cette planète, Gary Arlington était un outsider-né… et donc le propriétaire idéal pour un magasin de comics. […] Son magasin est devenu un lieu de rencontre pour de nombreux cartoonists de l’underground de l’époque comme Robert Crumb, Bill Griffith, et Spain Rodriguez. Ron Turner [créateur du comic book The Daleks, entre autres, ndlr] se souvient d’y avoir acheté son premier comics en 1968.

À voir aussi sur Konbini

Capitale du comic book

Gary Arlington est de ces hommes qui ont réussi à créer l’émulation autour d’une sous-culture encore très peu développée à une époque. Art Spiegelman est le créateur de la bande dessinée multi-récompensée Maus. Pour lui aussi, Arlington a bâti quelque chose de spécial :

San Francisco était la capitale de la culture comics dans les sixties et le début des seventies. Et le tout petit boui-boui qui servait de boutique à Gary Arlington était, selon moi, la capitale de San Francisco.

Mais Arlington n’était pas qu’un commerçant qui a eu la chance de s’imposer au bon moment sur le marché des BD. Il était lui-même un artiste très particulier. En 2011, Last Gasp éditait I Am Not Of This Planet : The Art Of Gary Edson Arlington, un livre compilant nombre des travaux d’Arlington, qui pratiquait un style naïf et coloré, tout à fait en phase avec un personnage aussi dévoué à sa passion. So long, cowboy.
[iframe width=”807″ height=”454″ src=”//www.youtube.com/embed/xMcUoPVhqUs” frameborder=”0″ allowfullscreen> ]