AccueilArchive

Pour ses dix ans, le Hellfest met le neo metal à l’honneur

Publié le

par Théo Chapuis

Pour ses dix ans, le Hellfest met le neo metal à l’honneur

Les ressuscités

Le visage de milliers de fans a dû s’illuminer en découvrant ce nom tout en haut des têtes d’affiche : Faith No More. Ce groupe mythique de la scène fusion des années 90 est l’écrin dans lequel Mike Patton, intenable bête de scène et touche-à-tout incroyable, a forgé son talent de chanteur. Reformé après une séparation en 1998, le groupe annonce la sortie d’un nouvel album en avril 2015 (soit 18 ans après sa dernière sortie, Album Of The Year) et fait la courtoise d’un concert à Clisson. Immanquable.
On note aussi d’une croix (renversée) la venue du groupe de death metal mélodique At The Gates. Pas exactement une reformation puisque le groupe s’est en fait déjà produit au Hellfest en 2008 et 2013. La troupe menée par le possédé Tomas Lindberg a sorti cette année le très bon At War With Reality, un disque à mettre entre toutes les mains, preuve que le groupe de death metal peut revenir 19 ans après son dernier album botter encore quelques culs. Proprement.

Les baggys en force

Eh oui, vous l’avez peut-être remarqué : le neo metal (ou nu metal) est ressuscité d’entre les morts. Slipknot, KoRn, Marilyn Manson et Limp Bizkit en tête d’affiche, c’est un petit parfum des années 90 qui s’envole à nos narines. Certains de ces groupes ont un passif chaotique avec le Hellfest. Annoncés puis annulés deux fois consécutives, les metalheads à dreadlocks de KoRn étaient pourtant revenus triompher en 2013.
C’est une autre paire de manches pour Slipknot, qui s’est illustré par un concert apocalyptique, caillassés lors de l’édition 2004 du Furyfest, l’ancêtre du Hellfest. Pour autant, les néo-métalleux masqués semblent prendre leur revanche avec une avalanche de critiques positives depuis la sortie de leur premier album depuis .5 : The Gray Chapter, leur premier album depuis 2008.

À voir aussi sur Konbini

Les insolites

Certains artistes annoncés cette année ont de quoi surprendre. Commençons par la présence de ce bon vieux Billy Idol, gloire punk des années 80, qui est annoncé parmi les grandes têtes d’affiche de cette édition anniversaire. Selon Ouest France, il n’a pas joué en France depuis 1993. Les accords du tube eighties “Flesh For Fantasy” résonneront donc sur l’une des mainstages, à quelques mètres des charges de blastbeats qu’on entendra plutôt du côté des scènes black et death metal.
On note aussi la venue de l’excellent Wovenhand, groupe au talent méconnu en France, formé de rescapés de l’aventure 16 Horsepower. Attention, s’il est vaguement étiqueté country, c’est à défaut d’autre chose. La musique du mystique David Eugene Edwards appelle surtout à l’introspection et à la transe, tissant ses lignes d’arpèges de guitare éthérés pendant que les percussions procurent une atmosphère souvent plus proche de celle d’une église que d’un concert de rock. Comme quoi le festival de l’enfer n’est pas sectaire.
Mais le nom qui nous a le plus interpelé, finalement, c’est celui d’un groupe français. Non, malgré les rumeurs (hum), Kyo ne fera pas l’honneur de sa présence aux chevelus qui peuplent le festival. À la place, la surprise made in France, c’est les Wampas.
La bande de Didier viendra bien fouler de son punk rock francophone les planches du Hellfest aux côtés de gloires du punk rock international qu’il n’est nul besoin de présenter : NOFX, Rise Against ou les célèbres Dead Kennedys. Allez, on rêve d’un petit guest de Fat Mike pour interpréter “Manu Chao” en chœur avec Didier ? Non ? Vraiment pas ?
Allez, on s’écoute plutôt Wovenhand pour finir.

En vous rappelant que 20% de la programmation reste à annoncer dans les mois suivants, retrouvez l’intégralité des artistes annoncés aujourd’hui ci-dessous :

Slipknot, Scorpions, Faith No More, Judas Priest, ZZ Top, Motörhead, Slash, Alice Cooper, KoRn (show spécial 20 ans normalement), Limp Bizkit, Nightwish, Marilyn Manson, Airbourne, Billy Idol, Anthrax, Five Finger Death Punch, In Flames, Lamb Of God, Killing Joke, Ace Frehley, The Quireboys, The Answer,Life Of Agony, Hollywood Undead, Godsmack, Armored Saint, Exodus, Nuclear Assault, Hirax, The Haunted, Dark Tranquillity, Iron Reagan, Beastmilk, Eths, No Return, Sticky Boys, Breakdust
Venom, Children Of Bodom, Meshuggah, Arch Enemy, Satyricon, At The Gates, Cannibal Corpse, In Extremo, Bloodbath, Cradle Of Filth, Triptykon, Mayhem, Finntroll, Samael, Obituary, Ensiferum, Arkona, Dying Fetus, Skyforger, Alestorm, Skinless, Craft, Vallenfyre, Enthroned, The Crown, Ne Obliviscaris, Carach Angren, Nidingr, Der Weg Einer Freiheit, Khold, Mütiilation, Shape Of Despair, Necrowretch, Prostitute Disfigurement, Coffins, Bölzer, Deep In Hate, Fallujah, Morgoth, Desultory, The Great Old Ones, Cock And Ball Torture, Vorkreist, Tribulation, Hypno5e
Body Count, Rise Against, Dead Kennedys, Envy, Biohazard, NOFX, Madball, Terror, Saint Vitus, Wovenhand, Red Fang, Les Wampas, DRI, The Exploited, Eyehategod, High On Fire, Trap Them, Off!, Weedeater, Orange Goblin, Orchid, Truckfighters, Ahab, Merauder, Code Orange, Defeater, Despise You, Rise Of The Northstar, Vitamin X, Asg, Providence, Broken Teeth, The Wounded Kings, Russian Circles, Glowsun, Twitching Tongues, The Atlas Moth, Wolf Brigade, Les Ramoneurs De Menhir, Elder, Samsara Blues Experiment, Terra Tenebrosa, Birds In Row, Witchthroat Serpent, Midnight Ghost Train, Machete