AccueilArchive

Pour Marine Le Pen, Matteo Salvini n’est “absolument pas raciste”

Pour Marine Le Pen, Matteo Salvini n’est “absolument pas raciste”

Publié le

Image :

© Compte Facebook de Matteo Salvini

“Il n’est absolument pas raciste Matteo Salvini. Il parlait du nettoyage de masse.”

À voir aussi sur Konbini

Marine Le Pen était l’invitée de France Info, lundi 25 juin. Interrogée sur les propos de celui qu’elle désigne comme son “ami”, le ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini, la présidente du Front national l’a défendu coûte que coûte. Le leader de la Ligue du Nord, le parti souverainiste, antieuropéen et anti-immigration sorti vainqueur des élections législatives, s’est illustré ces derniers jours par ses propos sur les Roms, qu’il veut recenser.

À la question du journaliste Jean-Michel Apathie “Matteo Salvini est-il raciste ?”, la présidente du Front national répond tout de go : “non, pas du tout.” Même mise face à des propos plus qu’explicites, elle trouve à répondre : “vous le trouvez peut-être un peu rude, moi je pense qu’il dit les choses sans fard.”

Pour Marine le Pen, “c’est le moment d’envisager une autre Europe, une Europe où les pays auraient le droit précisément de dire non” :

“En réalité, il est le premier à dire non et ça choque les bonnes âmes qui ne supportent pas que l’on puisse changer une politique dont on a vu pourtant les méfaits de plus de trente ans. Et je suis d’accord avec lui, il faut dire non, c’est le bon moment pour dire non.”

“C’est ce qu’attendent les Italiens, qui sont d’ailleurs 80 % à être d’accord avec [M. Salvini]”, poursuit et affirme ensuite l’eurodéputée. “Un sondage vient de paraître en disant que 80 % des Italiens sont d’accord avec lui”, affirme-t-elle ensuite en faisant vraisemblablement référence à un sondage de Fdesouche, qui a beaucoup tourné sur les réseaux sociaux.

Sauf que rien ne permet de témoigner de sa pertinence. Ce dernier n’est absolument pas sourcé. Dans l’article, on peut lire “explique le sondeur”, sans dire de quel sondeur il s’agit. Ce sondeur dont on ne connaît pas le nom n’explique pas non plus, comme le veut l’usage, à partir de quel échantillon de personnes l’étude a été réalisée. On a cherché d’autres sondages permettant de corroborer ce chiffre, sans succès.

Vous avez dit raciste ?

Lorsque Jean-Michel Apathie fait écouter à Marine Le Pen une suite d’enregistrements où le ministre de l’Intérieur tient des propos comme : “on a besoin d’un nettoyage de masse aussi en Italie, rue par rue, quartier par quartier, place par place” , “j’ai demandé à ce qu’on prépare un rapport sur la situation des Roms pour savoir qui, comment et combien ils sont” ou encore : “Malheureusement, nous allons devoir garder les Roms italiens parce que nous ne pouvons pas les expulser”, Marine Le Pen fait l’autruche.

Pourtant, on se rappelle bien de Matteo Salvini qui proposait il y a quelques jours de “recenser tous les Roms” présents sur le territoire italien :

“Malheureusement, on va devoir garder les Roms italiens”, se désolait-il aussi…

À la question : “il est pas un peu raciste Matteo Salvini ?”, l’ancienne candidate à l’élection présidentielle rétorque un argument massue : “Non pas du tout, il n’est absolument pas raciste Matteo Salvini. Il parlait du nettoyage de masse.”

En conclusion, Jean-Michel Apathie l’interroge : “[Matteo Salvini] prospère sur la peur de l’étranger, c’est son fonds de commerce un peu, non ?” Ce à quoi Marine Le Pen répond en étouffant un rire :

“Mais il ne prospère pas sur la peur de l’étranger, les gens n’ont pas peur de l’étranger, ça c’est ce qu’on croit sur les plateaux de télévision et de radio en se donnant bonne conscience. Il indique aux Italiens ce que les Italiens souhaitent.”

[jwplayer Y5ngypjB]