“Le plus grand escroc français” : quand la page Wikipédia de François Fillon est piratée

“Le plus grand escroc français” : quand la page Wikipédia de François Fillon est piratée

photo de profil

Par Louis Lepron

Publié le

“Oups”.

À voir aussi sur Konbini

Si François Fillon peut éviter physiquement certaines casseroles et jets d’œufs en évitant de prendre certains trains, le candidat des Républicains à l’élection présidentielle n’a pas le pouvoir de contrôler les manigances dans cette magnifique contrée qu’est Internet. Et le dernier endroit qui a été détourné n’est autre que sa page officielle sur Wikipédia.

On pouvait ainsi lire il y a quelques minutes (il est 12h50), en introduction de sa biographie :

“François Fillon est le plus grand escroc francais […], né le 4 mars 1954 au Mans, est un voleur français. Il est successivement membre du Rassemblement pour la République (RPR), de l’Union pour un mouvement populaire (UMP) et des Républicains (LR)”.

Une modification a été rapidement apportée à la page. On peut désormais lire, mais c’est moins drôle :

“François Fillon est un homme politique francais (prononcé [fʀɑ̃ˈswafiˈjɔ̃]), né le 4 mars 1954 au Mans. Il est successivement membre du Rassemblement…”

François Fillon fait ainsi les frais de différentes affaires qui ont plombé sa campagne et sa réputation d’homme politique honnête. Le candidat de la droite à l’élection présidentielle a été mis en examen le 14 mars dernier pour détournement de fonds publics, recel et complicité de détournement de fonds publics, recel et complicité d’abus de biens sociaux, et manquements aux obligations déclaratives à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, le tout dans le cadre de l’affaire des emplois présumés fictifs de son épouse et de ses enfants.