AccueilArchive

“S’ambiancer”, “troll” ou “émoticône” : voici les 150 nouveaux mots du Petit Larousse

“S’ambiancer”, “troll” ou “émoticône” : voici les 150 nouveaux mots du Petit Larousse

avatar

Par Juliette Geenens

Publié le

C’est gourmand, c’est malin

À voir aussi sur Konbini

L’année prochaine, la cuisine du monde s’invitera dans les page du Petit Larousse avec plusieurs ingrédients : par exemple, “yuzu,” qui désigne un agrume originaire d’Asie, “burrata,” nom d’un fromage italien à base de mozzarella, “argouse,” soit le fruit de l’argousier qui est un arbre à baies d’Europe et d’Asie, ou encore le mot “wrap,” pour parler d’une galette de blé (oui, comme celle au menu chez Burger King).

Sushiter n’a, malheureusement, pas encore été officialisé

Internet, maître de notre langue

Internet prend de plus en plus de place dans nos vies. Le Petit Larousse l’a compris en acceptant le terme “complotisme”, un phénomène qui n’a cessé de prendre de l’ampleur avec le développement du Web, ou encore le fameux “troll” (qu’on aurait préféré voir disparaître.) “Émoticône”, “QR Code”, “déréférencement”, “flasher” : autant d’expressions liées à l’ère numérique dans laquelle nous baignons quotidiennement qui ont été ajoutées.

Un vocabulaire en phase avec son époque

Coucou Xavier Dolan

Des anglicismes partout

“Spin-off”, “défaçage” (ou “défacement”, qui signifie l’acte de pirater un site et d’en modifier sa présentation), “fablab”, “open source”, “flasher”… L’introduction des anglicismes dans le vocabulaire français s’explique par la grande présence du monde anglo-saxon dans plusieurs secteurs : culturel, scientifique, digital et informatique.
C’est le CSA qui doit être ravi : le Conseil supérieur de l’audiovisuel avait lancé, en mars dernier, une campagne publicitaire pour réhabiliter la langue française, condamnant le langage SMS et les anglicismes. Mais comme disait l’écrivain Marcel Prévost : “La langue française est une noble gueuse, elle ne souffre pas qu’on l’enrichisse malgré elle.”