AccueilArchive

L’ode à la nuit de Movement

Publié le

par Sarah Barbier

L’ode à la nuit de Movement

“Une atmosphère de fin de soirée si douce à l’oreille”

Et en ce qui concerne leur nouvel EP éponyme, la musique y est largement plus sinueuse. Plus captivante, empreinte d’une sensualité résolument spectrale. Il n’y a qu’à voir le titre “Ivory” et ses riffs de guitares planantes pour s’apercevoir du potentiel hypnotique du trio. Comme l’a décrit The Fader, ce morceau est un “tube au tempo modéré […] et à l’atmosphère de fin de soirée si douce à l’oreille“.
Et le reste confirme la chose. La nébuleuse “Like Lust” et son piano électrique laisse entrevoir des échos fantomatiques désincarnés, tandis que “5.57” entremêle ardemment une mélodie vaporeuse à une basse de synthé rouillée (un titre qui n’est pas sans rappeler ceux d’un certain James Blake).”Control You” nous transporte dans une ballade onirique grâce à un downtempo efficace. Un rendu final que le trio doit notamment à l’apport du Canadien Illangelo (The Weeknd, Drake) sur la prod’ et le mixage.

Leur premier EP est disponible en pré-commande ici. Il sortira le 2 mai prochain chez Modular People.

À voir aussi sur Konbini :