Manuel Valls déclare officiellement qu’il votera pour Emmanuel Macron

Manuel Valls déclare officiellement qu’il votera pour Emmanuel Macron

photo de profil

Par Cyrielle Bedu

Publié le

L’ancien Premier ministre de François Hollande et perdant de la primaire socialiste a annoncé sur BFMTV qu’il glisserait un bulletin dans l’urne en faveur d’Emmanuel Macron lors du premier tour de la présidentielle. 

À voir aussi sur Konbini

Il avait faussement laissé planer le doute il y a quelques semaines. Dans une interview accordée le 14 mars à Paris Match, Manuel Valls annonçait qu’il ne parrainerait pas Benoît Hamon dans le cadre de la présidentielle, sans dire pour autant pour qui il voterait.

Mais le faux suspens n’a pas duré longtemps : mercredi 29 mars, sur BFMTV, l’ancien Premier ministre a déclaré en direct qu’en plus de ne pas soutenir le vainqueur de la primaire socialiste, il voterait pour l’un de ses principaux adversaires, le candidat d’En Marche !, Emmanuel Macron.

“Je pense qu’il ne faut prendre aucun risque pour la République”, s’est justifié le grand perdant de la primaire de la gauche au micro de Jean-Jacques Bourdin. “Je prends mes responsabilités, ce n’est pas une question de cœur, mais une question de raison”, a-t-il tenu à souligner.  

Peu après la déclaration de l’ancien hôte de Matignon, Arnaud Montebourg, l’un des autres perdants de la primaire socialiste qui s’est lui rallié derrière Benoît Hamon, a aussitôt accusé Manuel Valls d’être “un homme sans honneur” :

“Chacun sait désormais ce que vaut un engagement signé sur l’honneur d’un homme comme Manuel Valls : rien. Ce que vaut un homme sans honneur.”

Car comme le reste des candidats ayant participé à la primaire de la gauche, Manuel Valls s’était engagé à soutenir le vainqueur de la primaire, comme le prouve cette déclaration d’engagement, signée par ses soins le 15 décembre 2016, et dans laquelle il est écrit : “Je m’engage à soutenir publiquement le (la) candidat(e) qui sera désigné(e) à l’issue des élections primaires citoyennes et à m’engager dans sa campagne.”

Chargement du twitt...

À lire -> La Haute Autorité de la primaire fustige Manuel Valls pour son “manque de loyauté”