AccueilPop culture

Après une Palme d’or et deux Golden Globes (entre autres), Emmanuel Macron a enfin félicité Justine Triet pour Anatomie d’une chute

Après une Palme d’or et deux Golden Globes (entre autres), Emmanuel Macron a enfin félicité Justine Triet pour Anatomie d’une chute

Image :

(© Robyn Beck / AFP)

avatar

Par Konbini avec AFP

Publié le

Départ d’Élisabeth Borne et nouveau sacre de la réalisatrice française : la roue tourne a tourné.

Emmanuel Macron a félicité lundi Justine Triet, qui a remporté la veille deux Golden Globes pour son film Anatomie d’une chute, déjà couronné de la Palme d’or à Cannes où la réalisatrice avait étrillé la politique du chef de l’État. “Fier de voir le cinéma français récompensé aux Golden Globes”, a écrit M. Macron sur le réseau social X/Twitter, adressant ses “félicitations à Justine Triet, aux acteurs et à toute l’équipe du film Anatomie d’une chute.

À voir aussi sur Konbini

Chargement du twitt...

Une consécration américaine pour la réalisatrice française de 45 ans, récompensée à Hollywood des prix du meilleur scénario et du meilleur film en langue étrangère pour son quatrième long-métrage, qui raconte le procès d’une écrivaine accusée du meurtre de son mari et dissèque la dégringolade de leur couple.

L’œuvre accumule les récompenses depuis le dernier Festival de Cannes qui l’a propulsée sur la scène internationale. Justine Triet s’y était distinguée par un discours au vitriol contre le “pouvoir dominateur, de plus en plus décomplexé” du chef de l’État et de son gouvernement. La lauréate de la Palme d’or avait accusé l’exécutif d’avoir “nié de façon choquante” la protestation contre la réforme des retraites à l’hiver 2023, mais aussi de vouloir “casser l’exception culturelle sans laquelle [elle] ne serait pas là aujourd’hui”. Après ces propos – qui avaient “estomaqué” la ministre de la Culture Rima Abdul Malak –, Emmanuel Macron n’avait pas adressé de message de félicitations à la réalisatrice.

“Neuf mois pour accoucher dans la douleur de félicitations à Justine Triet… Hâte de découvrir les nominations aux Oscars !” a réagi dans la foulée le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure. Plus largement, la gauche s’est félicitée du succès d’Anatomie d’une chute, parfois en mettant ce film en opposition avec le soutien apporté par Emmanuel Macron à Gérard Depardieu.

“Si vous cherchez une cinéaste qui fait la fierté de la France mais toujours pas celle du président qui préfère encenser Depardieu et mépriser #JustineTriet”, avait tweeté un peu plus tôt Olivier Faure. “Ne ferait-elle pas la fierté de la France et du cinéma français ? Je lui donnerais bien une Légion d’honneur perso”, a réagi pour sa part la députée écologiste Sandrine Rousseau.

“Bravo à Justine Triet, récompensée aux Golden Globes pour son fabuleux film Anatomie d’une chute. Dommage que celle qui s’est engagée contre la réforme des retraites et la répression des mobilisations à son encontre n’ait pas été choisie pour représenter la France aux Oscars”, a déclaré l’Insoumise Manon Aubry, reprenant le titre du film pour parler du remaniement : “L’Anatomie de la chute d’un quinquennat mort-né”.