Emmanuel Macron annonce la création d’une fondation pour la mémoire de l’esclavage

Emmanuel Macron annonce la création d’une fondation pour la mémoire de l’esclavage

Image :

(c) Moonik via Wikipedia CC

photo de profil

Par Astrid Van Laer

Publié le

La Fondation pour la mémoire de l’esclavage verra le jour cette année pour “faire vivre la mémoire de [ses] victimes et des combats passés et présents pour son abolition”.

À voir aussi sur Konbini

Ce 27 avril 2018, la France célèbre le 170e anniversaire de l’abolition de l’esclavage. À cette occasion, le chef de l’État, Emmanuel Macron, a annoncé la création dès cette année d’une fondation pour la mémoire de l’esclavage.

“Il est impossible de parler de la France d’aujourd’hui sans parler de son passé colonial, sans dire en particulier le rapport singulier qu’elle entretient avec le continent africain, cette relation complexe et profonde qui est devenue une part inaliénable de nos identités respectives”, a-t-il expliqué, avant de poursuivre :

“Pendant des siècles, des millions d’hommes, de femmes et d’enfants furent arrachés à leur terre, à leur maison, à leur famille, à leur culture. Ils furent entassés et affamés dans les cales de navires funestes, toujours humides des larmes et du sang de ceux qui les y avaient précédés. Ils furent dépossédés de tout, de leur liberté, de leur dignité, des fruits de leur travail, et de leur identité même quand on leur retirait jusqu’à leur nom.”

Le but de cette fondation sera de “replacer l’esclavage dans le temps long de l’histoire de la France” et de “porter partout l’engagement de la France pour la liberté car l’esclavage n’a pas disparu, et il reste encore aujourd’hui des abolitions à gagner”.

Cette dernière sera installée à l’hôtel de la Marine, où l’abolition fut déclarée le 27 avril 1848, et sera présidée par l’ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault, qualifié par Emmanuel Macron de “figure éminente de cette mémoire”.

Image de une : Hôtel de la Marine (© Moonik/Wikipedia/CC)