AccueilArchive

Bonne nouvelle : l’e-sport sera au programme des Jeux d’Asie du Sud-Est

Bonne nouvelle : l’e-sport sera au programme des Jeux d’Asie du Sud-Est

avatar

Par Pierre Bazin

Publié le

C’est une grande première qui a été annoncée par le Comité olympique philippin.

À voir aussi sur Konbini

(© Sean Do/Unsplash/CC)

Une conférence de presse, rapportée par Fox Sports Asia, a réuni le Comité olympique philippin et l’entreprise Razer pour une annonce historique : l’e-sport sera désormais au programme des Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA), équivalents régionaux des Jeux olympiques se déroulant tous les deux ans. Six épreuves seront ainsi créées : deux par support (PC, console, mobile).

Pour le moment, seul le jeu mobile Mobile Legends: Bang Bang a été annoncé. Ce gros succès sur le marché asiatique est un jeu qui reprend les bases du MOBA. Dota 2 et League of Legends, les deux principaux représentants du genre MOBA sur PC, seront certainement de la partie. Les jeux devront être approuvés par le Comité international olympique et “devront ne pas faire la promotion de la violence ou de jeux d’argent”. Quant aux “e-athlètes”, ils devront participer à des tournois de qualification.

Notons que les jeux à la violence “réaliste”, comme Counter Strike (qui est pourtant l’un des titres phares de l’e-sport), pourraient être éliminés de la course. En revanche, on peut d’ores et déjà penser à des titres comme Rocket League, Starcraft ou tout simplement FIFA, qui pourraient briller dans ce genre d’événements officiels. On connaîtra les jeux retenus le 15 décembre.

L’annonce a en tout cas nourri de nombreux espoirs du côté de la communauté e-sport, et des joueur·euse·s en général. En effet, cela fait plusieurs années déjà qu’on entend parler d’une possible programmation de l’e-sport aux JO classiques. Si l’Occident est très frileux, les pays asiatiques ont placé beaucoup d’espoirs (notamment économiques) dans cette discipline. Ainsi, ces Jeux d’Asie du Sud-Est pourraient être une première étape pour justifier la légitimité de la discipline, en vue des Jeux olympiques de Paris 2024.