AccueilArchive

Pendant ce temps, les États-Unis ont gagné la Coupe du monde de quidditch

Pendant ce temps, les États-Unis ont gagné la Coupe du monde de quidditch

Publié le

Ils ne se sont peut-être pas qualifiés à la Coupe du monde de football, mais au moins, ils ont remporté la plus importante des compétitions de cette année.

À voir aussi sur Konbini

Ceci est très sérieux. À défaut de s’être qualifiés à la Coupe de monde, les États-Unis viennent de remporter leur troisième titre mondial de quidditch face à la Belgique. Un match serré, finissant sur un score de 120 à 70, ce lundi 2 juillet, à Florence.

Après deux titres gagnés en 2012 et 2014, les États-Unis avaient soif de victoire à la suite de leur défaite en finale face aux Australiens en 2016. Les Américains doivent en l’occurrence leur victoire à Harry Greenhouse, qui a attrapé le vif d’or en fin de partie.

Les Français, qui avaient remporté les premiers jeux européens il y a trois ans, ont un peu moins brillé puisque l’équipe a perdu en quart de finale, face aux Belges.

Concrètement, c’est quoi le quidditch moldu ?

Si vous ne prenez pas cette discipline au sérieux, vous avez tort. Cette coupe du monde, qui se déroule tous les deux ans depuis 2012, regroupe plus de 800 joueurs de 29 pays différents. Et le quidditch a des milliers de fans à travers le globe.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas ce sport culte chez les fans d’Harry Potter, sachez que la version moldue est née en 2005. Son créateur, Alex Benepe, a dû combiner deux disciplines – en l’occurrence le rugby et la balle aux prisonniers – pour pallier l’inexistence des balais volants.

Lors d’un match de quidditch, deux équipes de sept joueurs s’affrontent avec un balai entre les jambes – même si la plupart du temps, il s’agit plutôt d’une simple tige. Il y a aussi des éléments de handball, puisque le but est basiquement de faire le plus de points possible en balançant les multiples balles dans des cerceaux.

Pour finir, le vif d’or (un joueur neutre habillé tout en jaune avec une balle de tennis accroché à la hanche) rentre sur le terrain à la 20e minute du match sans balai. Le but pour les deux équipes est à ce moment-là d’attraper la balle en question – un geste qui met fin au match et donne 30 points à l’équipe ayant réussi à la lui prendre.

Bon, vous ne prenez peut-être toujours pas cela au sérieux, mais au moins, cela remonte un peu le moral des Américains, qui sont champions du monde d’au moins une discipline. Le quidditch bientôt aux Jeux olympiques ?

À lire -> J’ai passé un après-midi avec l’équipe de moldus championne d’Europe de quidditch