L’Église d’Écosse présente ses excuses aux homosexuels et fait un pas vers le mariage pour tous

L’Église d’Écosse présente ses excuses aux homosexuels et fait un pas vers le mariage pour tous

photo de profil

Par Astrid Van Laer

Publié le

“Faire son inventaire sur les discriminations passées envers les homos afin de présenter individuellement et corporativement leurs excuses et chercher à faire mieux.”

À voir aussi sur Konbini

L’Église d’Écosse envisage également d’autoriser le mariage gay, tout comme l’Église épiscopale écossaise. Issue du protestantisme, l’Église d’Écosse est une Église presbytérienne, c’est-à-dire qu’elle rejette la hiérarchie du clergé catholique romain, est une Église nationale. On la différencie de l’Église épiscopale écossaise, qui est quant à elle une branche de l’Église anglicane d’Angleterre dirigée par des évêques. Cette dernière, diffuse dans le monde, est très divisée au sujet de l’homosexualité. Comme l’explique Le Figaro : la question “déchire depuis des années cette Église de quelque 85 millions de fidèles, opposant des branches plus libérales, aux États-Unis ou en Grande-Bretagne, aux conservateurs majoritaires au Kenya ou au Nigeria par exemple”. En juin 2017 devrait être adopté définitivement le retrait de la mention “union entre un homme et une femme” de la définition du mariage dans la doctrine de l’Église épiscopale écossaise.
Les représentants de l’Église d’Écosse ont quant à eux désormais quinze jours pour adopter une loi en interne afin de valider cette décision et autoriser les personnes homosexuelles à se marier entre elles. Cependant, The Guardian rappelle qu’entre législation et application, il y a plusieurs pas à franchir :

“Malgré un soutien important de la part du corps gouvernant de l’Église, il est probable que cela prenne plusieurs années avant que le premier mariage entre personnes de même sexe ne soit célébré par un pasteur de l’Église d’Écosse.”