Législatives : le premier marié gay de France est candidat en Amérique du Nord

Législatives : le premier marié gay de France est candidat en Amérique du Nord

photo de profil

Par Virginie Cresci

Publié le

“Pour moi, la diversité est le vrai PIB de la France”

Gentiment, Vincent Boileau-Autin se moque de ces politiques qui ont “un quotidien doré”. “Quand on a 2 500 euros par mois pour vivre, on est davantage confronté à la réalité du quotidien des Français”, ajoute-t-il. Selon lui, la parité entre société civile et représentants des partis politiques doit être instituée à l’Assemblée nationale, pour plus de représentativité. “Pour moi, la diversité est le vrai PIB de la France”, souligne-t-il. Il propose par exemple de diviser par deux son indemnité de député pour la partager avec sa colistière, Élodie Brun-Mandon, qui pourrait ainsi siéger à l’Assemblée quand il serait en déplacement.
Vincent Boileau-Autin affiche un parcours de militant assidu, notamment pour la cause LGBT et la lutte contre le sida. Il se dit “militant depuis plus de 10 ans en faveur des droits humains” et valorise son “expérience associative”, qui lui a montré “la force de l’action collective et l’indispensable nécessité d’agir pour le bien commun”, explique-t-il dans sa tribune.
“Aussi difficile que fût mon parcours, il est le pilier qui m’ancre à la réalité, affirme-t-il. Il a développé ma détermination et renforcé mon obstination à construire une société plus juste, plus égalitaire et plus fraternelle.” Il se dit le député de “la coopération” et non de “la compétition”, et surtout “de la bienveillance et de la cohérence”. À l’heure où les homosexuels sont persécutés en Tchétchénie et alors que le gouvernement d’Édouard Philippe n’a pas l’air de se montrer défenseur de la cause LGBT, espérons que les Français d’Amérique du Nord aient l’audace de la modernité.

À voir aussi sur Konbini