AccueilArchive

Des parties d’avions de la Royal Air Force imprimées en 3D

Des parties d’avions de la Royal Air Force imprimées en 3D

Publié le

Image :

Un Tornado GR4, appareil sur lequel la RAF a testé les pièces imprimées. (Crédit image : Albanpix Ltd/Rex Features)

Prolifération potentielle

À voir aussi sur Konbini

Craintes à cause de leur prolifération potentielle, les armes à feu imprimées en 3D (telles que le célèbre Liberator) ou bien l’usage d’imprimantes 3D à des fins létales fait parler d’elle de temps à autre sans qu’aucun méfait avéré n’ait encore été déploré. Il y a quelques mois, on apprenait cependant de source britannique le démantèlement d’un atelier de fabrications clandestin.
D’autres usages qui n’impliquent pas directement la mort d’êtres humains sont toutefois en bonne voie : la NASA expliquait en septembre son intention d’envoyer une imprimante 3D dans l’espace en 2014 afin de venir en aide aux cosmonautes. Ce type d’appareil pourrait être d’une grande aide pour développer des composants ou des outils dans le cadre de réparations d’urgence. Encore une fois, l’enjeu est de réduire les coûts des voyages dans l’espace. Cela nous rappelle soudain la devise de la RAF : Per Ardua Ad Astra, soit “À travers l’adversité jusqu’aux étoiles”.