OSEF : Jean-Vincent Placé ne veut pas être ministre

OSEF : Jean-Vincent Placé ne veut pas être ministre

photo de profil

Par Théo Mercadier

Publié le

“J’ai voulu être ministre de Manuel Valls et de François Hollande. Ce sont des gens que j’apprécie, que je respecte, dont la ligne politique me va. Il y avait la COP21, et plein de choses que je voulais faire. Je n’ai jamais demandé quoi que ce soit à Emmanuel Macron. Dans ce quinquennat, je ne pense pas avoir vocation à être au gouvernement. Je n’avais pas non plus cherché à rentrer dans un gouvernement sous Nicolas Sarkozy.”

À voir aussi sur Konbini

C’est tellement triste qu’on n’a pas envie d’y croire. Dans un long papier consacré au mème qu’il est devenu bien malgré lui, n’a pas hésité à lui poser la question fatidique : au fait, vous en pensez quoi de tout ce foutage de gueule généralisé ? Et l’intéressé de répondre, fair-play : “C’est vrai qu’il y en a des bons. Ça me fait plutôt rigoler. J’ai beaucoup de recul par rapport à moi-même. Ça ne me dérange pas qu’on rie de moi quand c’est drôle. Ce que je n’aime pas, c’est quand c’est injurieux, raciste, ou diffamatoire.”
Les voies de la politique sont parfois impénétrables. Si ça peut vous rassurer, JVP a bien tenu à préciser que cette annonce ne concernait que le quinquennat d’Emmanuel Macron, on peut donc espérer que l’éternel malchanceux revienne dès 2022, fidèle à son inébranlable obstination. En attendant, nous pouvons continuer à nous délecter de quelques-uns des meilleurs mèmes réalisés ces dernières semaines sur ce cher Jean-Vincent.

Et quelques secondes plus tard…