“Je vais vous expliquer pourquoi les bobos n’existent pas”

“Je vais vous expliquer pourquoi les bobos n’existent pas”

photo de profil

Par Astrid Van Laer

Publié le

“Ils sont une nouvelle classe, après les bourges et les prolos, pas loin des beaufs, quoique plus classes…” : Renaud leur a dédié une chanson, mais pour Sylvie Tissot, les bobos sont une pure invention.

À voir aussi sur Konbini

“Le qualificatif de ‘bobo’ n’a absolument aucun fondement” : Hugo Clément a rencontré Sylvie Tissot, professeure de science politique à l’université Paris-VIII, qui a publié sous la direction de Jean-Yves Authier, Anaïs Collet, Colin Giraud et Jean Rivière, Les bobos n’existent pas (éditions Presses Universitaires de Lyon).

Pour Sylvie Tissot, l’utilisation du terme “bobo” n’est qu’une manière – résultant souvent d’une volonté politique – de “discréditer les causes portées par ‘ces gens-là'”, comme les questions d”écologie ou d’immigration, en mettant dans le même panier des personnes qui n’ont absolument rien à voir.