AccueilArchive

“J’adore la mode mais c’est tout ce que je déteste” : Loïc Prigent nous régale avec son second recueil de tweets

“J’adore la mode mais c’est tout ce que je déteste” : Loïc Prigent nous régale avec son second recueil de tweets

Publié le

Le génialissime Loïc Prigent revient nous régaler avec son second recueil de tweets, toujours intitulé J’adore la mode mais c’est tout ce que je déteste, et publié chez Grasset.

À voir aussi sur Konbini

Il est le plus drôle et le plus pinçant des journalistes de la sphère mode. Loïc Prigent revient nous régaler avec le deuxième tome de son livre baptisé J’adore la mode mais c’est tout ce que je déteste, et c’est toujours aussi génial.

Cette rentrée, dans le cadre de la Fashion Week d’Arte, le spécialiste de la mode était mis à l’honneur avec de nombreux documentaires mode (aussi passionnants que pédagogiques), dévoilant notamment des dessins inédits d’Yves Saint Laurent, son dernier grand défilé, ou encore tous les scandales qui ont animé la mode.

Aussi connu pour ses talents de réalisateur que pour ses tweets déconcertants (il compte 383 000 abonnés sur Twitter), le journaliste mode aux multiples casquettes sort le second tome de son recueil de tweets. Et franchement, on ne s’en lasse pas. Devenu un ouvrage incontournable pour toutes les fashionistas, J’adore la mode mais c’est tout ce que je déteste regorge de pépites plus délirantes les unes que les autres.

S’il est difficile de ne pas esquisser un sourire voire un rire à la lecture de ces tweets, ce second ouvrage nous rappelle à quel point le gratin de la mode peut faire preuve d’excentricité. “Je la connais bien. Elle m’adore. Je vais te prêter son avion” : des petites pépites comme celles-ci, il y en a à la pelle, et ces perles vous feront rire et halluciner à la fois.

Ces citations ont été entendues aussi bien à des dîners huppés qu’aux défilés des Fashion Week, en passant par les tournages. Et parfois, Loïc se cite lui-même, nous a-t-il confié. Ces courtes phrases qui mêlent humour et méchanceté vous révéleront toute la frénésie et l’absurdité dont la mode peut faire preuve, et on ne s’en lasse pas. À consommer sans modération.

Redécouvrez le Fast & Curious de Loïc Prigent ci-dessous :

À lire-> Les tweets (hilarants) de Loïc Prigent enfin rassemblés dans un recueil