Le QG de campagne de Marine Le Pen visé par une tentative d’incendie

Le QG de campagne de Marine Le Pen visé par une tentative d’incendie

photo de profil

Par Cyrielle Bedu

Publié le

Dans la nuit du 12 au 13 avril, le quartier général de campagne de Marine Le Pen a été visé par une tentative d’incendie sans gravité. La présidente du Front national a annoncé qu’elle porterait plainte.

À voir aussi sur Konbini

Jeudi 13 avril, vers 2 heures et demie du matin, les pompiers sont intervenus sur un incendie qui s’est déclaré au rez-de-chaussée de l’immeuble parisien abritant le QG de campagne de Marine Le Pen dans le 8e arrondissement de Paris, rapporte le quotidien Le Monde. Le feu, “rapidement maîtrisé” a “dégradé une porte et un paillasson”, selon un porte-parole des pompiers. Aucune victime n’est à déplorer. Selon une source policière, l’origine de cet incendie n’est “pas naturelle, probablement d’origine criminelle”. Sur la façade de l’immeuble, l’inscription “FN vs KLX” a été taguée.

“Je suppose qu’il s’agit là d’un acte probablement d’un groupuscule d’extrême gauche. Ces groupuscules se sentent en toute impunité depuis des mois, a réagi Marine Le Pen. Ce sont ceux qui ont détruit des commerces, brûlé des voitures au moment des manifestations, qui s’attaquent à la police. Je ne suis pas étonnée parce que le gouvernement de François Hollande les laisse faire depuis des mois alors que j’ai réclamé à plusieurs reprises [leur] dissolution.”

Selon Le Monde, un groupe appelé “Combattre la xénophobie” aurait contacté l’AFP pour revendiquer cette tentative d’incendie. L’interlocuteur aurait déclaré que l’action aurait été perpétrée, à l’aide de cocktails Molotov, en mémoire d’un jeune homme appelé Loïc “tabassé par des militants FN il y a dix ans”. D’après cette personne, des actes similaires à cette tentative d’incendie “continuer[ont] tous les jours jusqu’aux élections”. Le ministre de l’Intérieur Matthias Fekl a condamné cet acte qu’il juge “inacceptable”. Contactée par Le Figaro, Marine Le Pen a quant à elle annoncé son intention de porter plainte.