AccueilArchive

Cette Game Boy revisitée abandonne l’écran tactile pour un plaisir nostalgique

Cette Game Boy revisitée abandonne l’écran tactile pour un plaisir nostalgique

Publié le

Un designer allemand a réalisé le rêve de beaucoup de grands enfants en développant un modèle de Game Boy crossover entre le modèle original et ceux d’aujourd’hui. 

À voir aussi sur Konbini

Les consoles n’ont cessé d’adopter de nouvelles technologies pour les mettre au service de l’expérience de jeu. Il suffit de penser à l’adaptation d’univers de jeux complets à des smartphones sans boutons, ou encore aux progrès effectués récemment dans le domaine de la réalité virtuelle. Or, selon le designer allemand Florian Renner, pour innover, on doit se tourner vers le passé.

en rendant hommage à la Game Boy originale, ce graphiste et illustrateur de Munich a cherché à renouer avec l’émerveillement de son enfance pour les jeux vidéos. La Game Boy 1UP propose toutes les fonctions et les exigences du gaming moderne, tout en maintenant une grande partie du design original de la console – abandonnant ainsi l’écran tactile, le stylet et le second écran apparus en 2004 avec la Nintendo DS. D’après lui :

Jouer sur un smartphone ou sur d’autres écrans tactiles c’est bon pour des jeux courts et ponctuels, mais ça ne pourra jamais remplacer le plaisir de pousser des boutons.

La signature Nintendo

Même si Florian admet ne jamais avoir été un gamer pur et dur, il garde un souvenir cher de la première fois qu’il a joué sur sa Game Boy originale : “Tout était dans l’expérience”, se souvient-t-il.

Bien qu’un peu mastoc, le design original est devenu la signature de Nintendo ; on peut d’ailleurs observer son influence sur un grand nombre de ses successeurs. Florian Renner en a bien conscience : “J’ai essayé de faire au plus simple tout en gardant les éléments typiques du design”, nous dit Florian. “J’ai laissé les flèches et les boutons”.

La Nintendo Game Boy est sortie pour la première fois en 1989 et s’est vendue à près de 120 millions de copies. Pour des raisons liées au copyright, il y a peu de chance que vous puissiez acheter la Game Boy 1Up de Florian Renner un jour. Mais admettez que ça donne envie.