AccueilArchive

Après des siècles d’embrouilles, la France et l’Angleterre n’ont jamais été aussi proches

Après des siècles d’embrouilles, la France et l’Angleterre n’ont jamais été aussi proches

Publié le

Nous devons témoigner de notre soutien et notre compassion au peuple de Paris. Comme Londres, et comme de nombreuses villes du monde, ils font partie d’une société vivante, multiconfessionnelle et multiculturelle. Cette attaque vise tous ceux d’entre nous qui se battent pour vivre dans une société juste et ouverte.

À voir aussi sur Konbini


Corbyn a raison de dire que nous sommes pris ensemble dans cette situation. Mais cette année, la France a souffert beaucoup plus qu’un pays ne devrait endurer. Ce qui n’est pas évident à comprendre pour les Britanniques. Nicola Sturgeon, le Premier ministre écossais, a décrit cette crise comme un événement “d’une horreur inqualifiable“, reconnaissant par là que si les Britanniques étaient sous le choc, ils ne pouvaient prendre toute la mesure de l’événement.
Étonnamment, c’est dans la bouche de Boris Johnson, maire et député conservateur de Londres, que l’on trouve les mots les plus justes. Évoquant la parenté et l’amitié partagée par les deux nations au cours de l’histoire récente, il a rappelé la fierté commune et appelé à faire face ensemble à cette nouvelle menace qu’est Daech : 

Nous voyons Paris comme notre ville sœur, une ville pour laquelle nous éprouvons énormément d’amour, d’admiration et de respect. Nos deux capitales sont unies par leurs valeurs : liberté démocratique, ouverture et tolérance.
Ceux qui ont perpétré les attaques de la nuit dernière ne partagent pas ces valeurs. Ils cherchent à détruire ce que nous jugeons le plus précieux. Ils veulent nous dresser les uns contre les autres et répandre la peur. Ils ne réussiront pas.

Nous vivons une époque trouble, déroutante, de quelque côté de la Manche que l’on soit. Les gouvernements vont certainement profiter de cette confusion pour imposer des méthodes encore plus poussées de surveillance de leur peuple. Les musulmans qui n’ont rien demandé vont surement endurer encore plus après les événements. Les Français doivent juste savoir ceci : vous n’êtes pas tout seuls.
L’Angleterre est avec vous.