Fake news : les fillonnistes détournent une étude de l’institut Montaigne

Fake news : les fillonnistes détournent une étude de l’institut Montaigne

photo de profil

Par Virginie Cresci

Publié le

D’après un député Les Républicains, “seul” le programme de François Fillon est “financé”. Preuve à l’appui. Sauf que c’est complètement faux. 

À voir aussi sur Konbini

Encore une fois, heureusement que la rubrique désintox de Libération est là pour rétablir la vérité dans le flot de fausses informations diffusées sur les réseaux sociaux par les soutiens des candidats. Peut-être à force de trop prendre exemple sur leur candidat favori, les fillonistes n’hésitent apparemment pas à mentir et divulguer de fausses informations pour vanter le champion de la droite et, au passage, tacler Emmanuel Macron.

Tout commence avec un tweet de Lionel Tardy, député Les Républicains (LR) de Haute-Savoie et soutien officiel de François Fillon. “Pour l’institut Montaigne, Francois Fillon est le seul candidat à avoir un programme financé ! “, tweet monsieur le député, graphique à l’appui. D’après lui, seul le programme de François Fillon – s’il était élu – n’aggraverait pas la dette de l’État. Il permettrait de générer un excédent de 11,3 milliards d’euros alors que les autres candidats creuseraient la dette avec leurs programmes respectifs.

Chargement du twitt...

Sauf que… ce n’est pas vrai. Même si l’institut Montaigne était réputé très proche de l’UMP lors de la campagne de 2012, le think tank n’a pas tardé à préciser que ce visuel était faux.

Chargement du twitt...

L’erreur provient des chiffres concernant le programme d’Emmanuel Macron, comme l’a repéré le journaliste Alexandre Léchenet. L’institut Montaigne a chiffré les dépenses du candidat d’En marche ! à 16 milliards d’euros, alors que le chiffre se transforme comme par magie en 26 milliards dans le visuel partagé par les soutiens de M. Fillon.

Cela fait tout de même 10 milliards de plus, ajoutés comme ça, qui font passer le libéral Emmanuel Macron pour un dépensier et établissent François Fillon comme le “seul” à avoir un programme équilibré du côté des finances. On vous ne le dira jamais assez, Photoshop est parfois utilisé à mauvais escient par les Pinocchio de la politique.